Votre mot de passe vous sera envoyé.

Au beau milieu de l’été, les Mola Mola géants remontent des eaux froides et profondes où ils vivent habituellement, et grâce à sa topographie particulière, Crystal Bay, à l’Est de Bali, constitue un des rares lieux à travers le monde où l’on peut apercevoir ces étranges créatures que l’on croirait tout droit sorties de la préhistoire. Nous sommes partis à leur rencontre…

Le Mola Mola

On sait encore relativement peu de chose sur cette étrange créature, le plus gros poisson osseux au monde puisqu’il peut atteindre 3 à 4 mètres d’envergure et peser plus d’une tonne, comme en témoigne cette impressionnante photo d’archive.

Nusa Penida : Photo d'archive de Mola Mola géant

Photo: Library of Congress, Prints and Photographs Division Mola Mola, 1910

On le trouve pourtant dans toutes les eaux tempérées et tropicales de notre planète, mais, habitant la haute mer et vivant en eaux profondes (au delà de 500m), il n’est pas toujours aisé de le croiser.

Doté d’une étonnante morphologie, il semble n’être qu’une grosse tête dépourvue de corps et de queue. A l’inverse, ses nageoires dorsale et anale semblent disproportionnées, lui donnant presque l’aspect d’un poisson plat, mais dans le sens de la hauteur…

Sunfish2.jpg

By Per-Ola Norman – Own work, Public Domain, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=7390965

Cette anatomie particulière fait de lui un piètre nageur, et le plus souvent il se laisse porter par les courants, profitant de certains courants saisonniers pour remonter vers les eaux moins profondes des récifs où il pourra se faire déparasiter.

Nusa Penida

Le détroit de Lombok, à l’Est de Bali, constitue l’un des principaux points de passage du courant entre l’océan Indien et l’océan Pacifique, et ce courant généralement puissants, drainent une eau plutôt riche en nutriments qui permet le développement d’une biodiversité importante. En plein milieu du détroit se dresse un groupe de trois îles: Nusa Penida, Nusa Lembongan et Nusa Ceningan.

Plongée à Bali : Paysage de surface de Crystal Bay à Nusa Penida

Plongée à Bali : Paysage de surface près de Crystal Bay à Nusa Penida

Alors que la profondeur au Nord du détroit de Lombok dépasse les 1000 mètres, le passage entre Nusa Ceningan et Nusa Penida, le détroit de Toyapakeh, n’est profond « que » de 120 mètres formant ainsi un goulet qui génère un fort courant (il n’est pas rare d’y rencontrer 3,5 nœuds !) et fait remonter les eaux froides des grandes profondeurs environnantes. Cette particularité géologique fait de lui l’un des endroits au monde les plus propices à la rencontre des mola mola géants, à condition d’y plonger à la bonne saison (en général entre mi juillet et mi octobre) et de ne redouter ni les forts courants ni les eaux relativement fraîches pour la région (20° ne sont pas rares)…

Le plateau de Crystal Bay

Crystal bay forme une petite anse tranquille qui donne directement sur le détroit de Toyapakeh, idéale pour y amarrer les bateaux pendant que les plongeurs n’ont que quelques dizaines de mètres à parcourir sur un plateau sableux avant de se retrouver juste au dessus des murs vertigineux qui plongent vers les abysses du détroit.
Excités par la perspective de la rencontre, nous nous mettons rapidement à l’eau, avant de nous diriger vers l’extérieur de la baie.
Le plateau se présente sous la forme d’une vaste étendue de sable, profonde de 5 à 15 mètres, parsemée par endroit de grosses patates de corail dur qui semblent monter vers la surface, et sur lesquels viennent jouer les rayons du soleil.

Plongée à Bali : Paysage sous-marin de Crystal Bay à Nusa Penida

Plongée à Bali : Paysage sous-marin de Crystal Bay à Nusa Penida

On a l’impression de plonger dans un aquarium, tant l’endroit est coloré et riche en faune mobile de toute sorte. Idoles des maures, sweetlips, anthias, poissons-ange etc. s’en donnent à cœur joie et forment de véritables nuages qui viennent colorer le bleu de l’océan.

Plongée à Bali : Idole des maures (Zanclus cornutus) sur Crystal Bay à Nusa Penida

Plongée à Bali : Idole des maures (Zanclus cornutus) sur Crystal Bay à Nusa Penida

Plus près du fond, et dans les nombreuses anfractuosités formées par le corail, on trouve pèle-mêle tortues marines, poissons-coffres (Ostracion cubicus et Ostracion meleagris), adultes et juvéniles de sweetlips, balistes et bien d’autres encore…

Les poissons-anges sont notamment présents en nombre à Crystal Bay, et en différentes espèces, avec pour commencer la plus emblématique de toutes : le poisson ange-empereur (Pomacanthus imperator)

Plongée à Bali : Poisson ange empereur (Pomacanthus imperator) sur Crystal Bay à Nusa Penida

Plongée à Bali : Poisson ange empereur (Pomacanthus imperator) sur Crystal Bay à Nusa Penida

Mais j’y découvre également le poisson-ange à demi cercles (Pomacanthus semicirculatus) , cette fois dans sa version adulte, croisé il y a quelques jours sous la jetée de Padangbai (lire l’article ICI) dans sa version juvénile. Je ne résiste pas à remettre la photo afin de faciliter la comparaison entre les deux stades de son développement. Quel contraste!
Si la forme reste globalement similaire, les couleurs de la livrée changent du tout au tout, et l’on a peine à imaginer l’apparence de l’adulte en voyant le juvénile et vice versa…

Plongée à Bali : Poisson ange demi cercles (Pomacanthus semicirculatus) sur Crystal Bay à Nusa Penida

Plongée à Bali : Poisson ange demi cercles (Pomacanthus semicirculatus) sur Crystal Bay à Nusa Penida

Plongée à Bali : Poisson-ange juvénile (Pomacanthus semicirculatus) à padangbai jetty

Plongée à Bali : Poisson-ange juvénile (Pomacanthus semicirculatus) à padangbai jetty

Le tombant de Crystal Bay

Mais nous arrivons désormais aux abords du plateau, et le courant commence à se faire plus violent. L’endroit est plutôt dangereux, avec parfois la présence de courants descendants, mais également, et de manière quasi permanente, de courant latéraux si puissants qu’ils auraient vite fait de nous entraîner dans le détroit à la vitesse de près de 8 kilomètres par heure. Pas facile pour le bateau de nous récupérer ensuite..
Heureusement le tombant n’est pas vertical, mais prend la forme d’une pente inclinée à 45° environ, ce qui permet de bien se coller au relief, voire même de s’abriter derrière les formations de coralligène les plus importantes, souvent d’ailleurs en compagnie d’autres espèces à la recherche d’un refuge temporaire.

Plongée à Bali : Poisson hachette (Pempheris-vanicolensis) sur Crystal Bay à Nusa Penida

Plongée à Bali : Poisson hachette (Pempheris vanicolensis) sur Crystal Bay à Nusa Penida

Si l’on a parfois la chance de croiser quelques Mola Mola égarés sur le plateau de Crystal Bay, il faut généralement plutôt aller les chercher dans le détroit à des profondeurs plus importantes (entre 30 et 40 mètres), et c’est le guide qui s’en charge, pendant que le reste de la palanquée se maintient à mi profondeur pour économiser l’air au maximum.
Nous voici donc bientôt aux alentours de 25-30 mètres, tentant de nous abriter tant bien que mal du courant, attentant le signal de notre guide pour plonger un peu plus profond et apercevoir enfin l’objet de notre quette du jour. L’attente est insoutenable, d’autant que le courant incessant la rend très inconfortable puisque nous essayons de remuer le moins possible afin d’économiser encore un peu plus notre air.
J’en profite pour examiner les alentours et y découvre une faune encore une fois très très riche: tricots rayés à la recherche de nourriture, crevette-mante paon (Odontodactylus scyllarus) pour une fois à l’extérieur de son abri, le mérou céleste (Cephalopolis argus), le toujours très élégant Zanclus cornutus mais aussi de nombreuses murènes de Java (Gymnotorax javanicus).

Mais l’aiguille de nos manomètres continue de baisser inexorablement, et toujours pas de Mola Mola à l’horizon… Nous entamons notre remontée, un peu déçus, en regagnant le plateau où nous finissons tranquillement de vider notre bloc en effectuant notre palier de sécurité à l’abris du courant, et toujours entourés de cette faune colorée et variée.

Plongée à Bali : Paysage sous-marin de Crystal Bay à Nusa Penida

Plongée à Bali : Paysage sous-marin de Crystal Bay à Nusa Penida

Nous effectuerons deux autres plongées sur Crystal Bay, mais à chaque fois sans croiser le moindre Mola Mola. En cette année 2016 où El Nino a été particulièrement violent, la température de l’eau (26°) est encore un peu trop élevée à Nusa Penida malgré que nous soyons déjà bien avancés dans la saison (début septembre), et les mola mola encore en eaux profondes. Tant pis, nous remettrons donc cette rencontre à plus tard…

Au final, malgré la déception de n’avoir pas pu croiser le chemin des Mola Mola, Crystal bay constitue une très belle plongée par la clarté de ses eaux, mais aussi la richesse et les couleurs de sa faune mobile et fixée. A réserver cependant aux plongeurs très confirmés car les courants particulièrement violents à cet endroit du détroit de Lombok peuvent rapidement s’avérer dangereux…

Plongée à Bali : Plongeurs (Alain, Sylvie et Bernard) à Crystal Bay à Nusa Penida

Plongée à Bali : L’équipe de ces plongées à Bali. De gauche à Droite: Parsa notre guide, Sylvie, Alain et Bernard à Crystal Bay à Nusa Penida

Articles dans cette catégorie

Gilles Auroux
Plongeur insatiable, infatigable voyageur, et photographe passionné, j'ai entrepris ce blog pour partager mes plongées, mais aussi témoigner sur la beauté et la fragilité du monde qui se trouve sous la surface de nos océans.

Ma plus belle plongée ? J'espère la prochaine...

Vous aussi vous avez plongé ici ? Vous avez aimé ce site (ou pas) ? N'hésitez pas à laisser un commentaire...

Soyez le premier à commenter !

Votre commentaire

wpDiscuz
0 Partages
Partagez
Tweetez
Épinglez
+1