Votre mot de passe vous sera envoyé.

Marsa Shouna est surtout connu des plongeurs à cause de sa proximité avec Marsa Alam, et parceque pour cette raison le site constitue souvent le point de départ (plongée de réadaptation) ou de retour (plongée peu profonde avec faible saturation) des croisières BDE ou des croisières Sud en Egypte. Beaucoup diront qu’il s’agit à ce titre d’une plongée sans intérêt, et pourtant…

Dernière étape avant de regagner la terre ferme, c’est avec un sentiment mitigé que j’aborde Marsa Shouna. Il faut dire qu’après quasiment une semaine passée au cœur de la Mer Rouge, à plonger sur des sites tous plus prestigieux les uns que les autres (Big Brother, Little Brother, Daedalus, Elphinstone) et à croiser des requins longimanes à chaque sortie (ben oui, c’est la croisière BDE Shark Education de Steven Surina !), on aurait un peu tendance à devenir difficiles…
Il faut dire aussi que le brief n’est guère appétissant : une petite lagune de sable posée au cœur d’un récif corallien, pas plus de 20 mètres de profondeur, et un maigre herbier en lieu et place des vertigineux tombants que nous avons fréquentés ces derniers jours, il n’y a vraiment pas photo…
Un bref instant l’espoir avait pourtant jailli au sein de notre groupe, lorsque Céline, notre guide, avait mentionné la possible présence d’un dugong habitué des lieux, espoir presque aussitôt douché à l’évocation du nombre de ses apparitions : une fois sur cinquante plongées ! autant dire que nos chances sont plus qu’infimes…

C’est donc avec des mines déçues d’enfants (trop) gâtés par nos précédentes plongées que nous nous mettons à l’eau, après la brève navigation qui nous a ramenés d’Elphinstone où nous venons de faire notre première plongée du jour.

Nous piquons aussitôt vers l’herbier situé au fond de la lagune, fermement décidés à éplucher chaque brin de posidonie pour tenter notre chance avec le dugong, et si jamais cet étrange sirénien devait nous faire faux bond, à dénicher les grosses tortues centenaires qui croisent parfois dans les parages…

Mais pour le moment c’est une morne plaine qui se dévoile sous nos yeux, où nous croisons parfois quelques rares habitants comme ces gros poissons-pierre joufflus, ou encore ces petits gobies à tâches blanches qui ont constitué dans le sable un véritable HLM auprès duquel ils montent inexorablement la garde…

Mais bientôt, presque au fond de la lagune, une étrange brume semble se dégager du sol. Le cœur plein d’espoir nous nous approchons… pour découvrir non pas le dugong, mais une énorme tortue en train de labourer consciencieusement le sable à la recherche d’une quelconque friandise. Faisant contre mauvaise fortune bon cœur (des enfants gâtés je vous dis !), nous nous octroyons une pause pour observer ce splendide reptile, sans nul doute centenaire au vu de sa taille respectable. Malgré la horde de plongeurs qui l’entoure, l’animal poursuit imperturbablement son travail de désensablage, faisant voler le substrat en un épais nuage, au grand dam de mon appareil-photo agacé par toutes ces particules en suspension…

Plongée en Égypte (croisière BDE Shark education): Tortue à Marsa Shouna

Plongée en Égypte (croisière BDE Shark education): Tortue à Marsa Shouna

Prenant mon mal en patience, je m’écarte de la scène, attendant que mes compagnons de palanquée, repus de ce magnifique spectacle, s’éloignent quelque peu, mais également que l’épais nuage de sable se dissipe à son tour. Je viens alors me poster devant la tortue, quasiment posé sur le fond à hauteur de son visage, attendant le bon moment pour déclencher mon appareil et finalement réaliser ce cliché sur lequel on à l’impression d’un quelconque monstre en train d’émerger de la brume…

Plongée en Égypte (croisière BDE Shark education): Tortue à Marsa Shouna

Plongée en Égypte (croisière BDE Shark education): Tortue à Marsa Shouna

Quelques secondes plus tard l’animal a repris son travail de broutage consciencieux, et c’est alors que surgissant à son tour de la brume, son compagnon, un gros rémora jaune que je n’avais pas encore aperçu, vient reprendre place sur la carapace… Tandis que mes compagnons de palanquée s’éloignent à l’horizon, je prends ce dernier cliché où la tortue, les yeux fermés et le bec planté dans l’herbe, semble avoir été terrassée lors d’un combat titanesque dont la brume environnante témoignerait encore de l’intensité…

Plongée en Égypte (croisière BDE Shark education): Tortue à Marsa Shouna

Plongée en Égypte (croisière BDE Shark education): Tortue à Marsa Shouna

J’aurais aimé prolonger indéfiniment ce tête à tête, mais, sécurité oblige, je me dois de rejoindre le reste du groupe, et puis mon modèle du jour en a peut-être aussi un peu marre de se trouver l’objet de tant d’attentions… Me voici donc bientôt à donner de vigoureux coups de palmes pour combler mon retard, sortant finalement de cet herbier qui aura tenu toutes ses promesses malgré l’absence du mythique dugong…

Une énorme patate de corail laitue (Turbinaria reniformis) marque la frontière avec le récif frangeant qui entoure Marsa Shouna, et une fois passé ce repère, nous nous mettons à longer à main gauche la petite pente jonchée de coralligène qui borde la lagune, constituant les parois de cette étrange cuvette au fond de sable et d’herbe.

Plongée en Égypte (croisière BDE Shark education): Énorme patate de corail laitue (Turbinaria reniformis) à Marsa Shouna

Plongée en Égypte (croisière BDE Shark education): Énorme patate de corail laitue (Turbinaria reniformis) à Marsa Shouna

Plus riche que l’on aurait pu s’y attendre de prime abord, cet écosystème regorge d’une faune riche et variée, où l’on peut dénicher pèle-mêle platax, mérous célestes (Cephalopholis argus), poissons-papillon citron (Chaetodon semilarvatus), une espèce endémique de la Mer Rouge, poisson-ange duc (Pygoplites diacanthus), poisson-faucon de Forster, un habitué des plongées dans ces contrées, et bien entendu les inévitables poissons-clowns ou encore les rascasses volantes (Pterois volitans), généralement endormies dans quelque cachette à ce moment de la jpurnée…

Plongée en Égypte (croisière BDE Shark education): Rascasse volante à Marsa Shouna

Plongée en Égypte (croisière BDE Shark education): Rascasse volante à Marsa Shouna

Par endroit le coralligène de Marsa Shouna laisse place à quelques espaces sableux, mais même ces zones arides méritent notre attention, puisque l’on peut y croiser une bourse-écriture (Aluterus scriptus) en vadrouille, ou encore, tapie dans un rocher, une petite blennie (Atrosalarias fuscus) dont la robe entièrement jaune révèle la nature juvénile (elle deviendra brune en grandissant), et puis surtout, parfois difficilement détectable tant son mimétisme est parfait, le redoutable poisson-crocodile (Papilloculiceps longiceps) avec son long museau en forme de V et ses étranges yeux recouverts d’une fine dentelle. Il est tout simplement magnifique !

Plongée en Égypte (croisière BDE Shark education): Poisson-crocodile à Marsa Shouna

Plongée en Égypte (croisière BDE Shark education): Poisson-crocodile à Marsa Shouna

Nous poursuivons ainsi notre ballade le long de la cuvette de Marsa Shouna, évoluant dans ce paysage où la blancheur éclatante du sable fait ressortir les couleurs de la faune tropicale environnante, et les enfants gâtés que nous sommes devenus semblent même, contre toute attente, finir par y prendre gout, puisque après plus de soixante dix minutes d’immersion, nous sommes toujours sous l’eau !
Il est vrai qu’il s’agit de notre ultime plongée de cette croisière BDE avec Shark Education, et comme toujours, ne sachant pas vraiment quand j’aurai l’occasion de replonger à nouveau, je veux en profiter au maximum, essayant de retenir le temps qui s’envole à chaque nouvelle inspiration… Je vide donc ainsi allègrement mon bloc, finissant les dernières goulées d’air en me promenant à quelques mètres sous le bateau, que je finis pourtant par regagner bien à contrecœur…

Bonne surprise et très belle plongée donc finalement que ce site de Marsa Shouna, idéal pour terminer tranquillement une croisière Sud ou une croisière BDE, et accessible aux plongeurs de tous les niveaux compte tenu de sa faible profondeur et de son absence totale de courant. Marsa Shouna ravira également les amateurs de snorkelling en proposant une belle ballade qui permettra de découvrir cette magnifique faune en la survolant depuis la surface…19

Plongée en Égypte (croisière BDE Shark education): Rascasse volante (Pterois volitans) dans le paysage de Marsa Shouna

Plongée en Égypte (croisière BDE Shark education): Rascasse volante (Pterois volitans) dans le paysage de Marsa Shouna

Articles dans cette catégorie

Gilles Auroux
Plongeur insatiable, infatigable voyageur, et photographe passionné, j'ai entrepris ce blog pour partager mes plongées, mais aussi témoigner sur la beauté et la fragilité du monde qui se trouve sous la surface de nos océans.

Ma plus belle plongée ? J'espère la prochaine...

Vous aussi vous avez plongé ici ? Vous avez aimé ce site (ou pas) ? N'hésitez pas à laisser un commentaire...

Votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
Notifier de
Partagez1
Tweetez
Enregistrer
1 Partages