Votre mot de passe vous sera envoyé.

Un peu au Nord de l’île de Lawa Darat, la mer s’étend à perte de vue, désespéramment vide. Rien ne semble indiquer qu’à quelques quatre petits mètres à peine de la surface, culmine le sommet d’une colline sous-marine. Un véritable piège pour les bateaux, mais un régal pour les plongeurs! Visite de l’un des sites de plongée sous-marine les plus renommés de Komodo: Castle Rock

Après une nuit paisible passée dans la petite baie de Gili Lawa, bercé par le doux clapotis de la mer de Flores, je me retrouve d’attaque pour cette nouvelle journée de plongée à Komodo, déjà la cinquième de cette croisière (Voir le détail complet de la croisière plongée à Komodo ICI). Le Tidiak Apa Apa, notre bateau construit dans le plus pur style traditionnel Indonésien, se réveille peu à peu, et bientôt nous prenons la mer en direction du Nord, empruntant à nouveau le Golden passage que nous avions franchi la veille sous la surface (voir le récit de la plongée ICI), puis contournant le versant Ouest de l’île de Lawa Darat. Notre navigation est de courte durée puisque nous stoppons bientôt au beau milieu de nulle part, avant de nous mettre à l’eau en plein bleu, aussitôt accueillis par un groupe de poissons-cochers grégaires (Heniochus diphreutes).

Plongée à Komodo : Groupe de poissons cochers grégaires (Heniochus diphreutes) à Castle Rock

Plongée à Komodo : Groupe de poissons cochers grégaires (Heniochus diphreutes) à Castle Rock

Le courant peut parfois se montrer très violent à cet endroit vierge de toute terre et sans aucune protection naturelle, aussi avons nous pris nos précautions en nous immergeant à plusieurs dizaines de mètres de Castle Rock, laissant le courant nous ramener vers le pinacle pendant que nous descendons vers les profondeurs. Précaution qui s’avère finalement inutile puisque aujourd’hui Neptune semble avoir décidé de se montrer clément, ne nous envoyant qu’un courant somme toute assez modéré.

Dès la descente les premiers requins apparaissent, ombres furtives glissant dans le bleu. Beaucoup de pointes blanches, mais aussi quelques requins gris, à l’aspect et à la taille déjà un peu plus imposants. Les requins ne nous quitteront pas de toute la plongée, puisque nous en croiserons au total une bonne douzaine, passant fugitivement dans le bleu, ou bien encore tapis sur le fond, ou se faufilant derrière quelque rocher.

Nous avons rapidement atteint la profondeur de 25 – 30 mètres, et nous explorons maintenant les contreforts du plateau de Castle Rock, jetant constamment un œil dans le bleu pour y découvrir requins, carangue ou autre barracuda, ainsi qu’un petit groupe de vivaneaux minuit (Macolor macularis), ces drôles de poissons dont on pourrait croire que les lèvres ont été outrageusement maquillées de noir par un quelconque makeup artist aux tendances gothiques…

Plongée à Komodo : Groupe de vivaneaux minuit (Macolor macularis) à Castle Rock

Plongée à Komodo : Groupe de vivaneaux minuit (Macolor macularis) à Castle Rock

Nous gagnons assez rapidement le sommet du plateau, par 20 mètres de fond, où nous continuons notre exploration. Outre les différents pinacles qui s’y dressent, parfois jusqu’à proximité de la surface (le pinacle principal culmine à seulement 4 mètres de cette dernière), de nombreux rochers jalonnent ce plateau, offrant une multitude de cachettes à une faune abondante et riche, et la très grande visibilité de l’eau rend cette exploration des plus agréable…

Une ombre s’interpose soudain devant le soleil. Il s’agit d’une tortue qui redescend de la surface et passe devant moi en virage serré,  avant de venir se poser à quelques mètres seulement sur le sommet d’un monticule recouvert d’un corail luxuriant. Encore sous le charme de son majestueux vol plané, je reste de longues minutes à l’observer.

Plongée à Komodo : Tortue à Castle Rock

Plongée à Komodo : Tortue à Castle Rock

Nous poursuivons notre exploration au milieu des pinacles de Castle Rock, où les différents coraux et éponges barriques nous offrent des paysages magnifiques sous les rayons du soleil qui parviennent à se faufiler jusqu’ici. Mon appareil photo se régale, et je ne sais plus ou donner de la tête, passant tour à tour du grand angle à la lentille macro (et oui, cette polyvalence est l’un des avantages des appareils compacts en matière de photo sous-marine😉 ).

Plongée à Komodo : Paysage sous-marin de Castle Rock

Plongée à Komodo : Paysage sous-marin de Castle Rock

Mais comme d’habitude nos manomètres viennent gâcher la fête pour nous rappeler que nous ne sommes pas dotés de branchies, et qu’il va bientôt être temps pour nous de regagner le milieu naturel pour lequel la nature nous a conçus. Nous nous dirigeons vers le pinacle principal dont la taille et la profondeur constituent la parfaite combinaison pour effectuer un pallier de sécurité protégé du courant, et après un dernier coup d’œil sur les fantastiques paysages sous-marins de Castle Rock, nous regagnons la surface et le Tidiak Apa Apa où nous attend un solide et réparateur petit déjeuner…

Plongée à Komodo : Paysage sous-marin de Castle Rock

Plongée à Komodo : Paysage sous-marin de Castle Rock

La richesse de la faune, la beauté des paysages sous-marins, la visibilité de l’eau, presque toujours excellente à cet endroit, font de Castle Rock une très belle plongée, que je classe sans hésitation parmi le top 3 des plongées à Komodo. En fait nous avons tellement aimé Castle Rock, qu’à unanimité nous déciderons le lendemain de de revenir plonger ici, renouvelant l’expérience avec autant de plaisir.
Attention toutefois: la présence de courants parfois assez violents, destine plutôt ce site à des plongeurs expérimentés.

Vidéo filmée et montée par Bernard Cortier

 

Articles dans cette catégorie

Gilles Auroux
Plongeur insatiable, infatigable voyageur, et photographe passionné, j'ai entrepris ce blog pour partager mes plongées, mais aussi témoigner sur la beauté et la fragilité du monde qui se trouve sous la surface de nos océans.

Ma plus belle plongée ? J'espère la prochaine...

Vous aussi vous avez plongé ici ? Vous avez aimé ce site (ou pas) ? N'hésitez pas à laisser un commentaire...

Soyez le premier à commenter !

Votre commentaire

wpDiscuz
0 Partages
Partagez
Tweetez
Épinglez
+1