Votre mot de passe vous sera envoyé.

Crack Reef doit probablement son nom à l’importante crevasse qui traverse ici le haut du récif, comme la cicatrice d’un coup de sabre qu’un improbable géant lui aurait un jour asséné… Comme la plupart des plongées ici à Layang-Layang, on y retrouve un magnifique tombant peuplé d’une incroyable densité de coraux et de gorgones, un paysage sous-marin somptueux qui donne vraiment l’impression de plonger dans un décor encore vierge de toute présence humaine…

Lire l’article  » les marteaux de Layang Layang » pour plus de détails sur les séjours à Layang-Layang

Plongée en Malaisie: Poisson-clown à collier (Amphiprion perideraion) à Crack Reef (Layang Layang)

Plongée en Malaisie: Poisson-clown à collier (Amphiprion perideraion) à Crack Reef (Layang Layang)

Crack Reef : Le site de plongée

Situé tout au Nord de l’atoll de Layang-Layang, Crack Reef constitue probablement le site de plongée le plus éloigné du resort puisqu’il faut préalablement franchir la passe creusée dans la couronne de corail qui se situe au Sud-Ouest, avant de contourner l’atoll par l’Est pour gagner le Nord et Crack Reef. Il faut par conséquent compter une petite vingtaine de minutes de navigation…

Plongée en Malaisie: Plan de plongée de l'atoll de Layang Layang

Plongée en Malaisie: Plan de plongée de l’atoll de Layang Layang

A Layang-Layang le courant s’écoule d’Est en Ouest, et c’est par conséquent avec le mur à main gauche que s’effectue cette plongée dérivante. Comme d’habitude la mise à l’eau s’effectue sur le dessus du récif, puis une fois la palanquée de 10-12 personnes formée en surface, celle-ci s’enfonce vers les profondeurs, le long d’un tombant ici quasiment vertical.

Plongée en Malaisie: Plan de plongée de Crack Reef (Layang Layang)

Plongée en Malaisie: Plan de plongée de Crack Reef (Layang Layang)

Vers 25-30 mètres la descente s’arrête et commence alors l’exploration du mur jusqu’à ce que les réserves d’air atteignent la centaine de bars, signe qu’il est alors temps de commencer à remonter pour aller finir la plongée sur le dessus du mur, vers 10-12 mètres de profondeur.

Les gorgones qui peuplent le mur abritent pour certaines quelques hippocampes pygmées, et Crack Reef constitue par conséquent une bonne opportunité d’apercevoir ces minuscules poissons, si petits (entre 4 et 12 mm) que les trouver requiert une exploration minutieuse et fastidieuse par 25-30 mètres de profondeur qui épuise rapidement les réserves d’air. Demandez donc au préalable à votre guide de vous les montrer, la plupart du temps il saura exactement dans quelle gorgone les rechercher.

Plongée en Malaisie: Hippocampe pygmée (Hippocampus denise) à Crack Reef (Layang Layang)

Plongée en Malaisie: Hippocampe pygmée (Hippocampus denise) à Crack Reef (Layang Layang)

Le dessus du mur regorge quant à lui de la faune habituelle de Layang-Layang où l’on retrouve entre autres le petit épervier strié (Paracirrhites arcatus), le gobie de feu (Nemateleotris magnifica) ou encore le labre queue de lyre (Bodianus anthioides)…

Plongée en Malaisie: Épervier strié (Paracirrhites arcatus) à Crack Reef (Layang Layang)

Plongée en Malaisie: Épervier strié (Paracirrhites arcatus) à Crack Reef (Layang Layang)

Plongée en Malaisie: Gobie de feu (Nemateleotris magnifica) à Crack Reef (Layang Layang)

Plongée en Malaisie: Gobie de feu (Nemateleotris magnifica) à Crack Reef (Layang Layang)

Plongée en Malaisie: Labre queue de lyre (Bodianus anthioides) à Crack Reef (Layang Layang)

Plongée en Malaisie: Labre queue de lyre (Bodianus anthioides) à Crack Reef (Layang Layang)

Et l’on peut également y dénicher quelques nudibranches comme le Chromodoris lochi, revêtu d’un magnifique manteau bleu clair parcouru de lignes noires.

Plongée en Malaisie: Nudibranche (Chromodoris lochi) à Crack Reef (Layang Layang)

Plongée en Malaisie: Nudibranche (Chromodoris lochi) à Crack Reef (Layang Layang)

Comme toujours à Layang-Layang, la principale difficulté pour le photographe sous-marin consiste à choisir le bon objectif, puisqu’ici toutes les rencontres sont possibles, le gros comme le petit, et qu’il n’existe pas de règle particulière pour guider ce choix…

Très belle plongée donc que Crack Reef, mais comme la quasi-totalité des plongées à Layang Layang, elle se destine plutôt à des plongeurs expérimentés en raison de la profondeur et du courant parfois violent que l’on peut y rencontrer, requérant une parfaite autonomie (taille importante des palanquées où le guide ne peut pas superviser chacun individuellement), une bonne maitrise de sa flottabilité ainsi qu’une bonne gestion de sa déco (le caisson le plus proche se trouve à plus de 300 km !).

Plongée en Malaisie: Mérou élégant (Anyperodon leucogrammicus) à Crack Reef (Layang Layang)

Plongée en Malaisie: Mérou élégant (Anyperodon leucogrammicus) à Crack Reef (Layang Layang)

Crack Reef: Galerie de Photos

Articles dans cette catégorie

Gilles Auroux
Plongeur insatiable, infatigable voyageur, et photographe passionné, j'ai entrepris ce blog pour partager mes plongées, mais aussi témoigner sur la beauté et la fragilité du monde qui se trouve sous la surface de nos océans.

Ma plus belle plongée ? J'espère la prochaine...

Vous aussi vous avez plongé ici ? Vous avez aimé ce site (ou pas) ? N'hésitez pas à laisser un commentaire...

Votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
Notifier de
Partagez
Tweetez
Enregistrer
0 Partages