Votre mot de passe vous sera envoyé.

Située tout en bas de Baja California, la bande de terre longue de presque 1300 km qui sépare l’océan Pacifique de la mer de Cortez, la ville de La Paz voit son front de mer se parer d’une longue promenade émaillée de nombreuses statues représentant les animaux marins que l’on rencontre dans ses eaux : baleines à bosse, baleines grises, raies manta, orques, dauphins, requins marteaux…

Fraîchement débarqué de l’autocar qui m’a amené ici, j’arpente dans un somptueux coucher de soleil orange le « Malecon », ce haut-lieu de La Paz où se croisent pêle-mêle cyclistes, joggeurs, promeneurs, trottineurs et autres roller-bladeurs, salivant à l’avance devant ce bestiaire qui condense toutes les promesses de rencontres sous-marines des jours à venir. Et au milieu de ces animaux mythiques trône la statue de notre commandant Cousteau national, le regard de bronze vissé pour l’éternité sur cette mer de Cortez qu’il avait joliment qualifiée d' »aquarium du monde » tant la biodiversité que l’on y rencontre est importante…

Plongée au Mexique: Statue du commandant Cousteau sur le Malecon à La Paz

Plongée au Mexique: Statue du commandant Cousteau sur le Malecon à La Paz

Mais en ce mois de Septembre ce sont bien évidemment les otaries de Los Islotes qui tiennent la vedette. S’ils sont également présents ici toute l’année, les requins-baleines ne s’observent qu’à partir d’octobre, quant-aux baleines, elles n’arrivent pas avant Décembre, lorsque les eaux du cercle polaire commencent à se faire trop froides pour elles et leur progéniture. Par contre les mantas, qui avaient complètement et inexplicablement disparu de la région il y a plus de 15 ans, semblent commencer à faire une timide réapparition. Un beau programme en perspective !

Plongée au Mexique: Otarie sur le site de Los Islotes à La Paz

Plongée au Mexique: Otarie sur le site de Los Islotes à La Paz

Dès le lendemain matin, le « sans limites », le bateau de Phocea La Paz, cingle à travers la mer de Cortez, mettant le cap plein Nord, direction la célèbre île d’Espiritu Sancto, désormais inhabitée et déclarée Réserve de Biosphère par l’UNESCO. Nous longeons sa côte Ouest où défilent des paysages désertiques, formés de falaises de basalte ocres sur lesquelles s’agrippe une maigre végétation, alternant avec des criques aux eaux paisibles et translucides. Toujours plus au nord nous doublons Isla Partida, avant que n’apparaissent enfin la petite formation rocheuse de Los Islotes.
Quelques otaries s’y prélassent au soleil sur des rochers à fleur d’eau, tandis que l’air résonne des cris puissants des mâles veillant sur leur harem. Véritables despotes, il leur suffit d’un grognement pour faire rappliquer au quart de tour tout leur petit monde.

Plongée au Mexique: Otarie femelle sur le site de Los Islotes à La Paz

Plongée au Mexique: Otarie femelle sur le site de Los Islotes à La Paz

César, notre guide de plongée, nous rappelle les consignes de comportement à observer en présence des otaries : Le mâle, facilement reconnaissable à sa taille imposante (il pèse 3 à 4 fois plus qu’une femelle) ainsi qu’à son énorme bosse frontale, règle l’approche du groupe. S’il est trop stressé, il va immédiatement rappeler autour de lui femelles et juvéniles en grognant. S’il nous trouve toujours trop invasifs, il va alors se déplacer en personne, n’hésitant pas à s’approcher pour nous intimider. Et si nous ne déguerpissons pas de son territoire, l’étape suivante consistera à nous foncer droit dessus pour s’arrêter à quelques centimètres seulement de notre visage, en ouvrant grand la gueule pour cracher un énorme nuage de bulles. Impressionnant ! et dans ce cas-là mieux vaut vraiment ne pas insister quand on sait qu’ils peuvent peser jusqu’à près de 400 kg avec une mâchoire 3 fois plus puissante que celle d’un berger allemand!

Quant aux femelles et aux jeunes, les otaries qui présentent les plus grandes possibilités d’interaction, la règle de bonne conduite du plongeur responsable est toujours la même : on reste à bonne distance et ce sont eux qui s’approchent… s’ils en ont envie…

Plongée au Mexique: Otarie femelle sur le site de Los Islotes à La Paz

Plongée au Mexique: Otarie femelle sur le site de Los Islotes à La Paz

Sous l’eau une autre surprise nous attend puisqu’un immense banc de sardines semble avoir également élu domicile à Los Islotes, si bien que nous plongeons littéralement sous d’épais nuages aux reflets métalliques qui nous masquent le véritable ciel au-dessus de la surface.

Comme toujours je me régale du spectacle de cette masse protéiforme qui dessine les arabesques les plus incongrues. Chaque individu semble y danser une chorégraphie parfaitement synchronisée, comme orchestrée par un génial maître de ballet, et seulement troublée par le passage impromptu de quelque mérou venant déchirer un instant le rideau d’écailles qui, imperturbable, se referme aussitôt derrière lui.

Plongée au Mexique: Banc de sardines sur le site de Los Islotes à La Paz

Plongée au Mexique: Banc de sardines sur le site de Los Islotes à La Paz

Bien sûr les palmipèdes sont également au rendez-vous, passant autour de nous comme des fusées dans une traînée de bulles, ou bien se prélassant à la surface en prenant la forme de grands donuts lorsqu’il leur prend l’envie soudaine de se gratter la tête d’un coup de palme.

Plongée au Mexique: Otarie femelle sur le site de Los Islotes à La Paz

Plongée au Mexique: Otarie femelle sur le site de Los Islotes à La Paz

Deux ou trois femelles descendent parfois jusqu’au fond pour se poser un instant sous un surplomb rocheux, prenant alors des poses de sirènes aux grands yeux alanguis…

Plongée au Mexique: Otarie femelle sur le site de Los Islotes à La Paz

Plongée au Mexique: Otarie femelle sur le site de Los Islotes à La Paz

… et comme prévu le mâle du coin ne tarde pas à venir y mettre bon ordre, craignant sans doute que nous ne tentions de nous accaparer son harem.

Plongée au Mexique: Otarie mâle sur le site de Los Islotes à La Paz

Plongée au Mexique: Otarie mâle sur le site de Los Islotes à La Paz

Les juvéniles semblent disposer d’un peu plus de liberté, et ils n’hésitent pas à s’approcher en décrivant moult figures acrobatiques, fiers de montrer aux maladroits nageurs que nous sommes ce qu’on peut faire avec une véritable paire de palmes aux pieds..

Plongée au Mexique: Otarie juvénile sur le site de Los Islotes à La Paz

Plongée au Mexique: Otarie juvénile sur le site de Los Islotes à La Paz

Les plus joueurs s’enhardissent même à venir mordiller le bout d’une palme ou le poing tendu, comme des jeunes chiots apprenant à découvrir le monde qui les entoure.

En cette saison le minuscule îlot de la Reina constitue l’autre « must » de la plongée à La Paz. Situé à 90 minutes de navigation en direction de l’Est, il abrite une petite colonie d’otaries, mais surtout les fameuses raies manta…

Plongée au Mexique: Raie manta sur le site de La Reina à La Paz

Plongée au Mexique: Raie manta sur le site de La Reina à La Paz

Le « sans limites » affronte courageusement une mer de Cortez rendue forte par l’approche d’une tempête tropicale, mais cette météo contrariante aura au moins l’avantage de nous offrir l’exclusivité du site, puisque aucun autre bateau n’a semble t’il osé braver les éléments. C’est donc en comité très réduit que je me mets à l’eau, accompagné seulement d’un photographe sous-marin et d’une apnéiste de renom, venus réaliser un reportage photo pour le compte d’un magazine japonais.

Sous la surface tout est paisible, sans la moindre trace de courant, et La Reina nous offre un somptueux cadre sous la forme d’un canyon rocheux au fond duquel les femelles otaries viennent prendre la pause. L’autre versant de l’îlot présente un canyon beaucoup plus large et moins escarpé, sur fond de sable, qui se transforme par moment en véritable autoroute à mantas, ces dernières l’empruntant par un bout pour en ressortir par l’autre, dans leur lent vol plané si caractéristique, parfois interrompu d’un majestueux looping lorsqu’elles se retrouvent à quelques mètres de mon appareil photo.

Plongée au Mexique: Raie manta sur le site de La Reina à La Paz

Plongée au Mexique: Raie manta sur le site de La Reina à La Paz

A toute cette grâce naturelle vient se mêler celle de notre apnéiste, restant de longues minutes à nager aux côtés des otaries ou évoluant sur le dos juste sous le ventre des mantas, acceptée comme l’une des leurs par ces animaux qui nous offrent ainsi un spectacle féerique et inoubliable, où l’être humain et la nature semblent enfin réconciliés en s’affranchissant de la barrière induite par le vacarme de nos bulles d’air…

Plongée au Mexique: Apnéiste nageant avec les otaries sur le site de La Reina à La Paz

Plongée au Mexique: Apnéiste nageant avec les otaries sur le site de La Reina à La Paz

Les jours suivants de cette petite semaine de plongée à La Paz entraineront à la découverte des autres sites des environs, faisant de cette ville une destination plongée agréable et très diversifiée, puisque  l’on y trouve aussi bien des pinacles sous-marins comme « El Bajo », longtemps considéré comme un petit galapagos, malheureusement depuis victime de la surpêche, mais aussi quelques belles épaves en excellent état et offrant de nombreux points de pénétration (Fang Ming, C59), et puis aussi des récifs riches en faune, parfois endémique de la zone Est du pacifique, comme le poisson-faucon géant (Cirrhitus rivulatus).

Difficile pourtant d’oublier Los Islotes, tant ces plongées avec les otaries constituent un pur bonheur dont il semble impossible de se lasser, chaque nouvelle immersion se révélant différente des précédentes et apportant son lot de nouveautés, au gré de l’humeur des palmipèdes. Nous aurons la chance d’y retourner à plusieurs reprises, oubliant à chaque fois le temps qui passe, et il faudra plus d’une fois toute la persuasion de César pour nous extirper de ces plongées et nous ramener à bord… Désormais je crois à ces légendes de sirènes, ces terribles séductrices qui envoûtaient tant les marins qu’ils finissaient par se noyer…

Plongée au Mexique: Otarie femelle sur le site de Los Islotes à La Paz

Plongée au Mexique: Otarie femelle sur le site de Los Islotes à La Paz

Les sites de plongée à La Paz

Los Islotes

La Reina

San Rafaelito

Swanee Reef (à paraitre)

Lapas wreck  (à paraitre)

El Bajo

Corralito

Articles dans cette catégorie

Gilles Auroux
Plongeur insatiable, infatigable voyageur, et photographe passionné, j'ai entrepris ce blog pour partager mes plongées, mais aussi témoigner sur la beauté et la fragilité du monde qui se trouve sous la surface de nos océans.

Ma plus belle plongée ? J'espère la prochaine...

Vous aussi vous avez plongé ici ? Vous avez aimé ce site (ou pas) ? N'hésitez pas à laisser un commentaire...

Votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
Notifier de
Partagez104
Tweetez
Enregistrer
104 Partages