Votre mot de passe vous sera envoyé.

Au Nord-Ouest du Buceo Anilao resort, le long de la péninsule de Calumpan, Elmar’s point déploie ses charmes sous la surface du Pacifique. En route pour découvrir un nouveau site de plongée d’Anilao, où l’on croise parait-il généralement de beaux spécimens de poissons-crapauds…

Une fois de plus le traditionnel briefing se résume à quelques mots, puisque comme presque toutes les plongées à cet endroit d’Anilao, le site consiste en un plateau qui plonge abruptement vers les profondeurs du détroit. Nous embarquons ainsi plus tôt sur notre bangka, et cinglons aussitôt vers le Nord-Ouest dans une gerbe d’écume en regardant défiler le rivage. La navigation ne prend que quelques minutes, et je bascule rapidement en arrière pour me mettre à l’eau, et me laisser descendre le long du talus de sable, parsemé de coraux et d’anémones dans lesquelles évoluent des familles entières de poissons-clowns, comme ici ces petits Ampiphirion ocellaris.

Plongée à Anilao aux Philippines: Poisson-clown à trois bandes (Amphiprion ocellaris) à Elmar's point

Plongée à Anilao aux Philippines: Poisson-clown à trois bandes (Amphiprion ocellaris) à Elmar’s point

Plus loin, sur un rocher recouvert de crinoides de toutes les couleurs, un gros antennaire noir semble figé sur ses pattes antérieures, comme s’il était lui-même concrétionné dans le minéral. Il reste ainsi immobile dans l’attente d’une éventuelle proie, et il faut un œil averti pour le discerner au milieu de ce charivari de couleurs…
Seul son gros œil bleu qui ne cesse de me fixer alors que j’évolue autour de lui semble témoigner d’un quelconque semblant de vie chez ce drôle de poisson qui passe ainsi des heures, dans cette posture typique qui le fait un peu ressembler à une grenouille et à laquelle il doit son nom vernaculaire de « frogfish »…

Plongée à Anilao aux Philippines: Antennaire / Frogfish (Antennarius sp.) à Elmar's point

Plongée à Anilao aux Philippines: Antennaire / Frogfish (Antennarius sp.) à Elmar’s point

Outre les antennaires, ces rochers abritent bon nombre de poissons comme par exemplece couple de syngnathes zébrés (Dunckerocampus dactyliophorus) à la queue en forme d’éventail rouge au cœur blanc et bordé d’un liseré de même couleur, ou encore ce petit poisson porc-épic (Diodon holocanthus) qui aime y trouver refuge.
Mais le relief d’Elmar’s point ne se limite pas à ces rochers, et on y trouve aussi ces grosses éponges barriques qui semblent se dresser à l’assaut de la surface, elles aussi recouvertes de nombreuses crinoïdes…

On ne croise pas si souvent des juvéniles de gaterins, et pourtant lors de cette plongée à Elmar’s point je vais en rencontrer deux espèces différentes. Il s’agit pour le premier d’un jeune gaterin à lignes (Plectorhinchus lineatus) et pour le second d’un gaterin arlequin (Plectorhinchus chaetodonoides). Ce dernier est déjà presque un adulte puisqu’il présente des tâches foncées sur une livrée claire. En effet les jeunes gaterins arlequins affichent plutôt de grosses tâches blanches sur un fond marron qui va peu à peu s’inverser alors qu’ils vieillissent pour atteindre l’age adulte.
Chez le gaterin à lignes le processus est à peu près le même puisque le juvénile présente une robe sombre striée de jaune qui va peu à peu s’inverser en commençant par le ventre qui va devenir entièrement blanc, tandis que les lignes dorsales vont devenir obliques…

J’ai désormais atteint le bas du talus et je commence à explorer la plaine de sable. Une tortue passe nonchalamment devant moi, sans même daigner me regarder…

Plongée à Anilao aux Philippines: Tortue à Elmar's point

Plongée à Anilao aux Philippines: Tortue à Elmar’s point

Ici à Elmar’s point les gorgones sont vraiment géantes. Celles-ci doivent bien mesurer deux bons mètres de large pour un mètre de hauteur, et ressemblent vraiment à de gros buissons blancs posés à même le plancher océanique.

Comme sur chaque plongée à Anilao, les murènes-rubans (Rhinomuraena quaesita) sont de la partie. Celle-ci, vient à peine de devenir une femelle (sa robe est jaune mais encore teintée de bleu), et sort à peine la tête de son trou dans le substrat. Elle projette ainsi sur le sol une ombre démesurément allongée, comme un jeu d’ombres chinoises…

Plongée à Anilao aux Philippines: Murène ruban femelle (Rhinomuraena quaesita.) à Elmar's point

Plongée à Anilao aux Philippines: Murène ruban femelle (Rhinomuraena quaesita.) à Elmar’s point

Quant-aux alcyonnaires (Dendronephthya sp.), ils abritent de minuscules crabes (Hoplophrys oatesii) ne dépassant guère les deux centimètres, et adoptant la couleur de leur hôte, généralement rose ou violette, parfois jaune, ce qui les rend particulièrement difficiles à repérer, et encore plus à photographier tant leur carapace épineuse ne présente aucun contraste avec les polypes qui les entourent, d’autant que parfois ils améliorent encore ce dispositif de camouflage en collant des polypes sur leur carapace.

Mais le temps passe et je suis déjà arrivé sur la réserve depuis plusieurs minutes. Il est désormais l’heure de regagner la surface après un classique pallier de sécurité de 3 minutes durant lequel une bande de barracudas à queue jaune (Sphyraena flavicauda) vient tourner autour de notre palanquée comme pour nous dire au revoir.

Très belle plongée donc que ce site de Elmar’s point, tout à fait représentatif des sites de muck-diving que l’on trouve à Anilao. Certes ce site est bien moins coloré que Mainit point où nous avions effectué notre plongée précédente (lire ICI), mais on y trouve une faune des plus diverses où se mêlent tortues, poissons-crapauds, murènes-rubans, syngnathes ou poissons-clowns.
Avec sa faible profondeur (une vingtaine de mètres) et son absence de courant, les plongeurs de tous les niveaux, même débutants, peuvent plonger ici.

Plongée à Anilao aux Philippines: Barracudas à queue jaune (Sphyraena flavicauda) à Elmar's point

Plongée à Anilao aux Philippines: Barracudas à queue jaune (Sphyraena flavicauda) à Elmar’s point

Articles dans cette catégorie

Gilles Auroux

Plongeur insatiable, infatigable voyageur, et photographe passionné, j’ai entrepris ce blog pour partager mes plongées, mais aussi témoigner sur la beauté et la fragilité du monde qui se trouve sous la surface de nos océans.


Ma plus belle plongée ? J’espère la prochaine…


Vous aussi vous avez plongé ici ? Vous avez aimé ce site (ou pas) ? N'hésitez pas à laisser un commentaire...

Soyez le premier à commenter !

Votre commentaire

wpDiscuz
0 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer
+1