Votre mot de passe vous sera envoyé.

Pas très loin du Buceo Anilao resort, la péninsule de Calumpan forme une petite excroissance qui l’étire en une  pointe rocheuse qu’affectionnent tous les pêcheurs à la ligne des environs. S’élançant comme un promontoire dans le détroit de Maricaban, Mainit point se prolonge de la même manière sous la surface, en une sorte de jetée sous-marine jonchée de gros blocs rocheux recouverts de gorgones et de coraux multicolores… Visite d’une belle plongée à Anilao

Pour cette seconde plongée de la journée, nous n’avons pas une bien grande distance à parcourir puisque Mainit point se situe à peine à trois minutes de bateau du resort. Je bascule rapidement entre les balanciers de notre bangka amarrée au Sud du promontoire, et pique aussitôt en direction du fond, découvrant un magnifique paysage sous-marin où gorgones et coraux colorés sembler pousser à l’horizontal le long des parois, comme dans ces paysages que l’on trouve régulièrement sur les estampes japonaises.

Plongée à Anilao aux Philippines: paysage de tombant à Mainit point

Plongée à Anilao aux Philippines: paysage de tombant à Mainit point

Plus loin c’est une table de corail acropora qui illumine le décor de Mainit point, comme un improbable arbre solitaire qui se détacherait sur un fond de ciel bleu et autour duquel les habituels étourneaux auraient été remplacés par des nuées d’anthias voltigeants.

Plongée à Anilao aux Philippines: paysage avec arbre de corail à Mainit point

Plongée à Anilao aux Philippines: paysage avec arbre de corail à Mainit point

A demie enterrée dans le sable d’où elle ne laisse dépasser que sa tête, une jolie murène ruban bleue (Rhinomuraena quaesita), un mâle donc, ouvre démesurément sa bouche comme pour me laisser admirer sa dentition parfaite. Chez cette espèce les narines se prolongent en un étrange voile semi translucide, un peu comme un cornet, qui lui permet de capter les vibrations, se substituant ainsi à sa vue qu’elle a très mauvaise. Les trois barbillons, deux sur la mâchoire inférieure et un sur la mâchoire supérieure, complètent ce dispositif sensoriel en lui permettant de mieux percevoir les odeurs.

Plongée à Anilao aux Philippines: Murène ruban (Rhinomuraena quaesita) à Mainit point

Plongée à Anilao aux Philippines: Murène ruban (Rhinomuraena quaesita) à Mainit point

Je reste de longue minutes à observer l’animal qui fait mine d’entrer et sortir de son trou en ouvrant et fermant sa gueule comme pour m’impressionner. Mais son numéro d’intimidation est raté puisqu’elle me fait plutôt furieusement penser à une de ces marionnettes que les enfants enfilent comme des moufles pour en animer la bouche dans un numéro de ventriloquie auquel il ne manquerait plus que le son…

La paroi Sud du promontoire de Mainit point s’avère finalement assez pentue, plongeant directement de la surface jusqu’à une grosse vingtaine de mètres de profondeur, mais le décor qu’elle propose se révèle tout simplement somptueux tant la faune fixée y est riche et colorée. Ici ce sont des coraux mous et des gorgones qui se disputent le moindre espace disponible, éclaboussant le paysage sous-marin de nuances de bruns, de rouges et de oranges qui contrastent superbement sur le bleu du Pacifique.

Plongée à Anilao aux Philippines: paysage avec gorgones à Mainit point

Plongée à Anilao aux Philippines: paysage avec gorgones à Mainit point

Un peu plus loin ces couleurs laissent la place au jaune d’un magnifique corail, probablement un alcyonnaire, formant un impressionnant buisson accroché à la paroi. De loin on dirait du mimosa en fleur, et pour un peu j’aurais presque l’impression de sentir son puissant parfum…

Plongée à Anilao aux Philippines: paysage de tombant à Mainit point

Plongée à Anilao aux Philippines: paysage de tombant à Mainit point

Et le fond, au pied de ce promontoire, n’est pas non plus en reste, proposant une palette des plus variée ou viennent s’ajouter le vert foncé du corail tubastrea, ainsi que des crinoïdes jaunes, noirs ou verts, et toujours ces minuscules anthias qui viennent ponctuer de décor de touches rouges ou violettes.

Plongée à Anilao aux Philippines: paysage de Mainit point

Plongée à Anilao aux Philippines: paysage de Mainit point

Ce jardin d’Éden sous-marin ne serait bien sûr pas complet sans les stars de ces plongées à Anilao que sont les nudibranches, et ici à Mainit point ce sont surtout les gros Nembrotha qui tiennent la vedette puisque je dénombre pas moins de trois espèces différentes de cette même famille au cours de cette seule plongée !
Il y a bien sûr Nembrotha chamberlaini, déjà aperçu à plusieurs reprises dans les parages, notamment en pleine reproduction (voir l’article sur Arthur’s rock), mais il y a aussi le magnifique Nembrotha kubaryana dont le corps vert foncé semble recouvert de petite pustules d’un magnifique vert pomme, identique à celui du panache branchial (chez certains individus, il peut également être orange), et qui tranche fortement avec le orange des rhinophores et de la bordure du pied.
La dernière espèce, Nembrotha milleri, est certes un peu plus terne avec son gros corps gris-vert surmonté de rhinophores et d’un panache branchial entièrement noirs. Le panache branchial de cette espèce est d’ailleurs particulièrement impressionnant par sa taille puisqu’il semble en fait constitué de trois panaches distincts. Une autre de ses caractéristiques réside dans les innombrables rides longitudinales qui semblent parcourir son corps. En voilà un qui aurait bien besoin d’un bon lifting 🙂

Le spectacle proposé par Mainit point est tellement fabuleux que j’en oublie le froid, et c’est finalement au bout de près d’une heure et quart que je regagne la surface (la faute à plus d’air !). Il s’agit donc à nouveau d’une très belle plongée, résolument différente des plongées muck-dive habituelles d’Anilao puisque l’on croise ici une variété impressionnante de coraux mous et durs formant de magnifiques tableaux vivants.
Ce site peut-être pratiqué par des plongeurs de tous niveaux, au moins jusqu’à la base de l’arête rocheuse qui ne dépasse pas les 18-20 mètres. Toutefois la pointe de ce promontoire s’avançant dans le détroit de Maricaban, Mainit point peut parfois être sujette à des courants assez forts. Si les nombreux blocs rocheux que l’on y trouve permettent de s’en abriter, les plongeurs débutants qui ne seraient pas à l’aise dans ce type de conditions de mer préférerons sans doute reporter cette plongée à un autre jour.
Pour les plongeurs plus confirmés, deux petits pinacles se dressent un peu plus au Sud, démarrant à 32 mètres de profondeur.

Articles dans cette catégorie

Gilles Auroux

Plongeur insatiable, infatigable voyageur, et photographe passionné, j’ai entrepris ce blog pour partager mes plongées, mais aussi témoigner sur la beauté et la fragilité du monde qui se trouve sous la surface de nos océans.


Ma plus belle plongée ? J’espère la prochaine…


Vous aussi vous avez plongé ici ? Vous avez aimé ce site (ou pas) ? N'hésitez pas à laisser un commentaire...

Soyez le premier à commenter !

Votre commentaire

wpDiscuz
0 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer
+1