Votre mot de passe vous sera envoyé.

Situé au Nord-Ouest de l’île de Racha Noi, à environ 1h30-2h de navigation depuis Phuket, Marita’s Rock semble avoir été ainsi nommé en hommage à une guide de plongée qui officiait ici il y a déjà pas mal d’années de cela. Mais comme toujours avec les légendes que les plongeurs se racontent lorsqu’il faut bien meubler les intervalles de surface, difficile de démêler le vrai du faux… Toujours est-il qu’aujourd’hui on parle plus volontiers de Marina Bay pour décrire ce lieu, en référence au nom de la baie à proximité de laquelle se trouve le fameux Marita’s Rock

Sous la surface, Marina Bay se présente comme une plaine se sable recouverte de gros blocs granitiques, formant des paysages qui ne sont pas sans évoquer ceux des célèbres îles Similan un peu plus au Nord. Leur empilement créé bien sûr de nombreux « tunnels » (des « swimthrough » comme on les décrit plus exactement dans la langue de Shakespeare) qui permettent de s’y faufiler, mais qui servent également de refuge à la faune locale.
La profondeur à l’intérieur de la baie varie entre 12 et 25 mètres, avec un courant généralement modéré et une visibilité presque toujours bonne (10 à 30+ mètres), ce qui n’est pas toujours le cas lors des plongées à Phuket
L’exploration de la baie s’organise dans le sens Nord-Sud ou Sud-Nord en fonction du courant, le bateau larguant ses palanquées à une extrémité pour les récupérer à l’autre.
Pour les plongeurs plus expérimentés qui souhaiteraient explorer Marita’s rock, il se trouve à l’extrémité Sud de la baie, aux alentours de 25 mètres de profondeur. Attention le courant ici, en dehors de la protection de la baie, peut parfois se montrer violent…

Plongée à Phuket, en Thaïlande : Plan de plongée de Marina Bay sur l’île de Racha Noi

Plongée à Phuket, en Thaïlande : Plan de plongée de Marina Bay sur l’île de Racha Noi

Plongée à Phuket (Thaïlande): Idole des Maures (Zanclus cornutus) à Marina Bay sur l’île de Racha Noi

Plongée à Phuket (Thaïlande): Idole des Maures (Zanclus cornutus) à Marina Bay sur l’île de Racha Noi

Les nombreuses anfractuosités des patates de corail fournissent tout naturellement de magnifiques abris aux grosses murènes de Java (Gymnothorax javanicus), et elles sont donc assez nombreuses à Marina Bay, ne laissant généralement dépasser que l’extrémité de leur tête, gueule démesurément ouverte et montrant les crocs, non pas en signe d’agressivité, mais plutôt pour faciliter leur respiration. Si elles peuvent paraître effrayantes de prime abord, les murènes de Java sont généralement assez timides, et iront plutôt se recroqueviller au fond de leur trou si vous vous approchez trop. Bien sûr elles n’hésiteront pas à mordre si elles se sentent coincées et sans autre échappatoire que le combat…

Plongée à Phuket (Thaïlande): Murène de Java (Gymnothorax javanicus) à Marina Bay sur l’île de Racha Noi

Plongée à Phuket (Thaïlande): Murène de Java (Gymnothorax javanicus) à Marina Bay sur l’île de Racha Noi

Bien plus inoffensifs et colorant le paysage de leur palette éclatante, les poissons de récifs abondent à Marina Bay, et l’on y trouve pèle-mêle poissons-papillons pakistanais (Chaetodon collare), souvent en groupes, poissons-lapins à selle dorée (Siganus guttatus) facilement identifiable par le petit soleil jaune qui se trouve à la base de sa nageoire caudale, mais aussi bon nombre de poissons-perroquets…

Ces derniers se déclinent dans une multitude de couleurs, et adoptent parfois des comportement assez incompréhensibles, comme celui-ci qui vient se poser juste devant moi, se couchant sur le côté comme s’il faisait le mort… J’avais déjà rencontré ce même comportement chez d’autres poissons (le poisson-lapin notamment) mais je reste toujours sans explication… Si quelqu’un à une idée, merci de me laisser un petit commentaire ou de m’envoyer un email ;)…

Plongée à Phuket (Thaïlande): Poisson-perroquet à Marina Bay sur l’île de Racha Noi

Plongée à Phuket (Thaïlande): Poisson-perroquet à Marina Bay sur l’île de Racha Noi

Enfin l’on croise aussi parfois à Marina Bay des poissons un peu plus rares (je ne l’ai vu qu’a cette seule occasion en tous les cas), comme ce petit mérou élégant (Anyperodon leucogrammicus), le seul représentant de ce genre animal, et qui se distingue des autres mérous (du genre principalement Epinephelus) par sa dentition particulière, puisqu’il ne possède pas de dents palatines (portées par les os du palais). On le confond parfois avec le mérou couronné (Epinephelus guttatus) qui présente la même livrée blanche ponctuée de rouge, mais ce dernier ne fréquente que la zone Caraïbe, et il ne possède pas les grandes lignes latérales blanches du mérou élégant…

Plongée à Phuket (Thaïlande): Mérou élégant (Anyperodon leucogrammicus) à Marina Bay sur l’île de Racha Noi

Plongée à Phuket (Thaïlande): Mérou élégant (Anyperodon leucogrammicus) à Marina Bay sur l’île de Racha Noi

Plus communes, mais toujours amusantes à regarder, les perches de sable sont également légions à Marina Bay. On les trouve généralement posées sur le substrat, délicatement appuyées sur l’extrémité de leurs nageoires pelviennes, leurs étranges pupilles faisant comme si elles plissaient les yeux pour mieux observer. Elles peuvent ainsi rester de longs moments immobiles, même à l’approche d’un plongeur, ne déguerpissant qu’à la toute dernière seconde, ce qui en fait des modèles parfaits pour les photos sous-marines.
L’individu sur la photo est probablement Parapercis hexophtalma, que l’on appelle aussi « pintade de mer », bien sûr pas pour une improbable ressemblance avec le volatile éponyme, mais tout simplement parcequ’il provient du portugais « pintada » qui signifie « peint », probablement en référence aux nombreuses tâches qui ornent sa robe…

Plongée à Phuket (Thaïlande): Pintade de mer (Parapercis hexophtalma) à Marina Bay sur l’île de Racha Noi

Plongée à Phuket (Thaïlande): Pintade de mer (Parapercis hexophtalma) à Marina Bay sur l’île de Racha Noi

Les jours de bonne visibilité (c’est souvent le cas ici), et quand le soleil décide de se mettre de la partie, Marina Bay peut également offrir un somptueux décor, où les poissons-papillons semblent alors danser la sarabande au milieu des rayons du soleil, comme si ce dernier avait décidé de se transformer en un improbable pécheur, lançant du haut du ciel de longs harpons de lumière qui chercheraient à les transpercer…
Et comme toujours, les poissons-scorpions, immobiles et quasi invisibles, n’en perdent pas une miette…

Plongée à Phuket (Thaïlande): Poissons-papillons pakistanais (Chaetodon collare) à Marina Bay sur l’île de Racha Noi

Plongée à Phuket (Thaïlande): Poissons-papillons pakistanais (Chaetodon collare) à Marina Bay sur l’île de Racha Noi

Pour les plongeurs plus expérimentés, un petit tour du côté de Marita’s rock permet de partir un peu dans le bleu, avec la possibilité d’apercevoir très souvent des bancs de petits barracudas, et pour les plus chanceux, des mantas (plus souvent entre décembre et mars). Marita’s rock possède en effet la réputation d’être une station de nettoyage pour ces gros pélagiques qui remontent des profondeurs de la mer d’Andaman

Plongée à Phuket (Thaïlande): Banc de barracudas à Marina Bay sur l’île de Racha Noi

Plongée à Phuket (Thaïlande): Banc de barracudas à Marina Bay sur l’île de Racha Noi

Marina Bay constitue une très belle plongée des environs de Phuket, (voir l’article « plongée autour de Phuket » pour les autres sites) , présentant des paysages assez variés qui donneront à ceux qui les découvrent un avant goût des îles Similan. La plongée peut y être ludique avec de nombreux swimthrough à explorer, tout en restant facile en l’absence de courant et de profondeur dans la baie. Pour les plongeurs expérimentés, il est possible de combiner la visite de Marina Bay avec celle de Marita’s Rock au Sud, mais dans ce cas attention au courant et à la déco. Prenez toujours l’avis de votre guide au préalable et ne vous y aventurez jamais seuls…

 

Articles dans cette catégorie

Gilles Auroux
Plongeur insatiable, infatigable voyageur, et photographe passionné, j'ai entrepris ce blog pour partager mes plongées, mais aussi témoigner sur la beauté et la fragilité du monde qui se trouve sous la surface de nos océans.

Ma plus belle plongée ? J'espère la prochaine...

Vous aussi vous avez plongé ici ? Vous avez aimé ce site (ou pas) ? N'hésitez pas à laisser un commentaire...

Votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  Subscribe  
Me notifier des
Partagez
Tweetez
Enregistrer