Votre mot de passe vous sera envoyé.

La légende raconte qu’il existe, quelque part en Thaïlande, une île secrète et paradisiaque où vivrait une petite communauté, à l’écart du monde et en parfaite harmonie avec la nature. Tel est le pitch du célèbre film « La plage », réalisé en 2000 par Danny Boyle avec Léonardo Di Caprio, Virginie Ledoyen et Guillaume Canet. Il s’agit bien évidemment d’une fiction, mais l’île existe pourtant bel et bien puisqu’il s’agit de Koh Phi Phi Leh, où ont été tournées les scènes d’extérieur, mettant en scène sa magnifique baie aux eaux turquoises : Maya Bay. Loin d’être secrète, la notoriété de l’île a en réalité été décuplée par le film, et sa plage est aujourd’hui quotidiennement envahie par des hordes de touristes venus dans l’espoir d’y retrouver ce lieu paradisiaque, à tel point que les autorités thaïlandaises envisagent de fermer son accès six mois par an, histoire de laisser la nature souffler un peu. Heureusement tous ces touristes ne sont pas des plongeurs, et à l’écart des foules, l’entrée de Maya Bay  constitue un très beau site de plongée sous-marine. Visite à Maya Corner

Situé sur le versant Ouest de Koh Phi Phi Leh, juste à l’extrémité Nord de Maya Bay, le site de Maya Corner est constitué d’un plateau situé vers 5-6 mètres de profondeur, descendant ensuite en pente douce jusqu’à 18 mètres. Le fond sableux se trouve jonché de gros blocs calcaires tombés de la falaise de Koh Phi Phi Leh au fil du temps, et qui forment un labyrinthe de dédales et de tunnels.

Les palanquées s’immergent généralement au niveau de l’angle Nord de Maya Bay, pour ensuite longer à main droite la falaise de Koh Phi Phi Leh, avant que le bateau ne viennent les récupérer plus ou moins loin au nord selon leur niveau de consommation en air.
Parfois la plongée peut également s’effectuer dans le sens Nord-Sud, en partant de Palong Bay, la baie suivante en direction du Nord. A noter aussi que certains dive shops locaux nomment cette plongée « Palong Wall Sud », par opposition à « Palong Wall Nord » qui part également de Palong Bay, mais longe la falaise en direction du Nord.

Plongée en Thaïlande : plan de plongée de Maya corner (Koh phi phi lay)

Plongée en Thaïlande : plan de plongée de Maya corner (Koh phi phi lay)

En dehors des gros blocs calcaires, on trouve également à Maya corner une grande variété de coraux ou de gorgones, égayant le paysage en y jetant des taches de couleur tantôt d’une blancheur éclatante, tantôt d’un orange des plus vifs, au milieu desquels vient parfois se glisser le jaune vif d’une comatule. Le tout forme un magnifique décor où évolue une foule de petits poissons, souvent en bancs compacts de plusieurs centaines d’individus…

Plongée à Phuket (Thaïlande): Gorgone blanche à Maya Corner (Koh Phi Phi Leh)

Plongée à Phuket (Thaïlande): Gorgone blanche à Maya Corner (Koh Phi Phi Leh)

Le foisonnement de coraux et d’éponges que l’on trouve ici font de ce lieu un petit paradis pour les tortues imbriquées (Eretmochelys imbricata) dont certaines sont des résidents permanents. Même si rien n’est jamais garanti en mer, la probabilité d’en croiser au moins une lors de vos plongées à Maya corner s’avère par conséquent très élevée (pour ma part je suis toujours à 100% 🙂 ).

Plongée à Phuket (Thaïlande): Tortue à Maya Corner (Koh Phi Phi Leh)

Plongée à Phuket (Thaïlande): Tortue à Maya Corner (Koh Phi Phi Leh)

Le travail de fouissage qu’elles opèrent au milieu des coraux pour y trouver leur nourriture ne passe pas inaperçu, et il attire bon nombre de petits labres aussi voraces que colorés, comme le labre échiquier (Halichoeres hortulanus) sur la photo ci-dessus et d’autres dont j’ignore le nom (si vous avez une idée, comme d’habitude merci de laisser un commentaire ou de m’envoyer un message)

Plongée à Phuket (Thaïlande): Labre à Maya Corner (Koh Phi Phi Leh)

 

On retrouve également à Maya Corner les principaux représentants habituels de la faune de l’Indo-Pacifique : perroquets, papillons, anges etc, ainsi qu’un bon nombre de poissons-ballons, dont certains, curieux, n’hésitent pas à venir prendre la pose devant l’objectif…

Plongée à Phuket (Thaïlande): Poisson-ballon étoilé (Arothron stellatus) à Maya Corner (Koh Phi Phi Leh)

Plongée à Phuket (Thaïlande): Poisson-ballon étoilé (Arothron stellatus) à Maya Corner (Koh Phi Phi Leh)

Plongée à Phuket (Thaïlande): Poisson-ballon étoilé (Arothron stellatus) à Maya Corner (Koh Phi Phi Leh)

Plongée à Phuket (Thaïlande): Poisson-ballon étoilé (Arothron stellatus) à Maya Corner (Koh Phi Phi Leh)

Les grosses murènes de Java (Gymnothorax javanicus), comme toujours dans les parages, sont bien évidemment de la partie, et vous en croiserez certainement plusieurs ici, enfoncées dans une anfractuosité de la roche ou cachées sous un corail dur, ne laissant dépasser que leur tête histoire de ne pas perdre une miette de ce qui peut  bien se passer dans le récif…

Plongée à Phuket (Thaïlande): Murène de Java (Gymnothorax javanicus) à Maya Corner (Koh Phi Phi Leh)

Plongée à Phuket (Thaïlande): Murène de Java (Gymnothorax javanicus) à Maya Corner (Koh Phi Phi Leh)

On croise aussi à Maya corner plusieurs espèces de mérous pas forcément très courantes, comme le mérou à lignes bleues (Cephalopholis formosa) ou encore le mérou élégant (Anyperodon leucogrammicus) à la robe gris-beige recouverte de pois oranges, un peu comme son cousin des caraïbes…

Et puis les nombreux rochers qui jonchent le sol de Maya corner créent également de nombreux abris propices au développement des petits poissons de verre. On les retrouvent donc un peu partout ici, toujours formant d’énormes nuées de plusieurs milliers d’individus, et finalement assez difficiles à représenter en photo sous-marine tant leur densité donne l’impression d’un mur opaque. La réalité est tout autre puisque leurs mouvements perpétuels donne plutôt l’impression d’une sorte de nuage gracieux qui se balance dans le ressac. Il y a ainsi des choses qu’il faut aller voir de ses propres yeux tant elles sont difficiles à décrire…

Plongée à Phuket (Thaïlande): Poissons de verre à Maya Corner (Koh Phi Phi Leh)

Plongée à Phuket (Thaïlande): Poissons de verre à Maya Corner (Koh Phi Phi Leh)

Quant-aux amateurs de nudibranche, ils ne sont pas non plus oubliés puisqu’en dehors des nombreuses Phyllidia on trouve également à Maya corner de beaux spécimens un peu plus rares, comme ici ce superbe Halgerda stricklandii dont le corps dodu recouvert de pois oranges semble fait de gélatine, le faisant ressembler à un improbable bonbon comme ces petits crocodiles d’une célèbre marque de friandise dont le nom commence par un H….

Plongée à Phuket (Thaïlande): Nudibranche (Halgerda stricklandi) à Maya Corner (Koh Phi Phi Leh)

Plongée à Phuket (Thaïlande): Nudibranche (Halgerda stricklandi) à Maya Corner (Koh Phi Phi Leh)

Très belle plongée donc que Maya Corner, certes moins riche et sauvage que Koh Bida Nok ou Koh Bida Nai, un peu plus loin au cœur de cet archipel de Koh Phi Phi, mais probablement l’endroit des environs de Phuket où les amateurs de tortues ont le plus de chances de croiser cet animal (j’en ai vu à chacune de mes plongées ici)…

Pas de difficulté particulière sur Maya Corner puisque le courant y est généralement inexistant et la profondeur modérée (accessible aux plongeurs N1 ou Open Water). Attention toutefois au retour à la surface puisque Maya Corner est pile sur la route des long tail boats qui font une navette quasi incessante ente Koh Phi Phi Leh et Koh Phi Phi Don, sortant à toute allure de Maya Bay, avec une visibilité parfois masquée par l’angle de la falaise. Je vous recommande fortement de vous munir de votre parachute de palier, même lorsque vous plongez avec un guide, et de ne pas hésiter à le sortir en cas de perte de votre palanquée vous obligeant à regagner seul la surface…

Comme la plupart des plongées depuis Phuket (voir l’article complet « Plongée autour de Phuket » pour plus de détail), les plongées à Koh Phi Phi s’organisent sous forme de sorties à la journée, comprenant généralement 2 plongées à Koh Phi Phi, le plus souvent Koh Bida Nok plus Maya Corner ou Koh Bida Nai, ainsi qu’une plongée supplémentaire sur le trajet, à l’aller ou au retour, le plus souvent Shark point ou Anemone Reef, et lorsque la météo n’est pas assez bonne, Koh Doc Mai. Mais on peut également plonger ici directement depuis Koh Phi Phi, voire depuis Koh Lanta

 

Articles dans cette catégorie

Gilles Auroux
Plongeur insatiable, infatigable voyageur, et photographe passionné, j'ai entrepris ce blog pour partager mes plongées, mais aussi témoigner sur la beauté et la fragilité du monde qui se trouve sous la surface de nos océans.

Ma plus belle plongée ? J'espère la prochaine...

Vous aussi vous avez plongé ici ? Vous avez aimé ce site (ou pas) ? N'hésitez pas à laisser un commentaire...

Votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  Subscribe  
Me notifier des
Partagez
Tweetez
Enregistrer