Spread the love

A l’extrême sud de la baie de Cabo Pulmo, sur l’avancée de terre qui sépare sa forme en demie-lune de la baie suivante (Los Frailes), quelques gros blocs rocheux tombés de la falaise et désormais semi immergés forment le site appelé “Sea Lion Colony“. Et ce nom sans équivoque ne laisse aucune place au doute : on doit trouver ici des otaries… Encore que ce ne serait pas la première fois qu’un site de plongée aurait été baptisé du nom semble t’il indélébile d’une espèce qui n’y réside plus depuis belle lurette… Il n’y a qu’a voir le nombre de “Shark point” ou autres “Manta point” a travers le monde dans lesquels on ne trouve plus depuis longtemps ces différentes espèces…

Plongée au Mexique: Otarie (Zalophus californianus) sur le site de Sea Lion Colony à Cabo Pulmo

Plongée au Mexique: Otarie (Zalophus californianus) sur le site de Sea Lion Colony à Cabo Pulmo

Sea Lion Colony: Le site de plongée

Fort heureusement ce n’est pas le cas de Sea Lion Colony, et si l’on reste loin d’une colonie aussi importante que celle de Los islotes (près de La Paz), on trouve tout de même ici quelques dizaines d’individus qui y résident à l’année, sauf entre Août et Octobre où la saison des ouragans amène la majeure partie de la colonie à trouver refuge plus haut dans la mer de Cortez (du côté de Los islotes justement) ne laissant derrière elle qu’une poignée d’individus trop âgés pour entreprendre le périple.

Plongée au Mexique: Otarie (Zalophus californianus) sur le site de Sea Lion Colony à Cabo Pulmo

Plongée au Mexique: Otarie (Zalophus californianus) sur le site de Sea Lion Colony à Cabo Pulmo

Les otaries se prélassent généralement au soleil sur les gros blocs rocheux qui jonchent le site de plongée, et on peut les apercevoir depuis la surface, dès l’approche du bateau. Sous l’eau la topographie de Sea Lion Colony est à peu près similaire, avec de gros “boulders” qui tapissent la plaine de sable. Il suffit alors de se poster au pied du rocher principal et d’attendre que les otaries se mettent à l’eau (si elles n’y sont pas déjà !). Attention, hors saison (entre août et octobre), vu le peu d’individus présents, cela peut parfois prendre un peu de temps…

Le comportement et la richesse des interactions dépendent ensuite complètement des individus que l’on a en face de soi. Les juvéniles n’hésitent généralement pas à venir au devant des plongeurs avec des intentions clairement ludiques, tandis que les femelles plus âgées se contentent généralement de passer indifférentes près des plongeurs, allant se poser un instant sur le fond ou bien restant à la surface pour se gratter ostensiblement la tête à l’aide de leur  palme, ressemblant alors vu de dessous à un gros donut en contre-jour…

Plongée au Mexique: Otarie (Zalophus californianus) sur le site de Sea Lion Colony à Cabo Pulmo

Plongée au Mexique: Otarie (Zalophus californianus) sur le site de Sea Lion Colony à Cabo Pulmo

Les mâles, aisément reconnaissables à leur protubérance frontale, peuvent quant-a eux parfois adopter un comportement plus agressif afin de protéger leur harem de toute intrusion, mais à Sea Lion Colony ils semblent se montrer plus calmes qu’ailleurs, généralement indifférents à la présence des plongeurs et se contentant de glisser de temps à autre de leur rocher pour aller croquer quelque poisson ou nager une ou deux brasses histoire de bien montrer leur agilité dans l’élément liquide.

Plongée au Mexique: Otarie (Zalophus californianus) sur le site de Sea Lion Colony à Cabo Pulmo

Plongée au Mexique: Otarie (Zalophus californianus) sur le site de Sea Lion Colony à Cabo Pulmo

En dehors des otaries, on retrouve ici toute la faune traditionnelle du parc marin de Cabo Pulmo: sardines, labres mexicains ou encore poissons-perroquets, visiblement peu inquiets de se trouver sur le même territoire que les palmipèdes…

Pas besoin de plan de plongée ici à Sea Lion Colony, il suffit de se laisser glisser  à l’eau (le fond est à peine à 6-8 mètres) et de déambuler entre les gros blocs rocheux à la recherche d’une otarie, ou bien d’attendre au pied de leur rocher favori qu’elles se décident à se mettre à l’eau. La plongée est accessible à tous, mais il faut tout de même rester vigilant vis à vis du ressac, et parfois des conditions de surface (le site étant à l’extérieur de la baie de Cabo Pulmo, il est un peu moins bien protégé).
Et puis comme souvent lorsqu’il y a des otaries, on partage le site de plongée avec les snorkelleurs qui peuvent parfois se montrer assez nombreux ici, du moins par rapport à la taille relativement réduite du site…

Plongée au Mexique: Otarie (Zalophus californianus) sur le site de Sea Lion Colony à Cabo Pulmo

Plongée au Mexique: Otarie (Zalophus californianus) sur le site de Sea Lion Colony à Cabo Pulmo

Sea Lion Colony: Galerie de photos

 

Articles dans cette catégorie

Gilles Auroux
Plongeur insatiable, infatigable voyageur, et photographe passionné, j'ai entrepris ce blog pour partager mes plongées, mais aussi témoigner sur la beauté et la fragilité du monde qui se trouve sous la surface de nos océans.

Ma plus belle plongée ? J'espère la prochaine...

Vous aussi vous avez plongé ici ? Vous avez aimé ce site (ou pas) ? N'hésitez pas à laisser un commentaire...

Votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
Notifier de