Votre mot de passe vous sera envoyé.

Les lendemains de fêtes se révèlent parfois quelque peu difficiles, surtout quand ces fêtes s’intercalent entre des séries de quatre plongées quotidiennes. Quoi qu’il en soit, impossible pour nous de faire l’impasse sur ce réveillon du jour de l’an que nous avons donc célébré comme il se doit, et bien sûr avec toute la modération propre aux plongeurs 🙂 , sur le MV Thai Sea, avant que celui-ci ne nous amène sur notre prochain site de plongée, dont le nom raisonne également comme un jour de fête : Christmas point

Le moins que l’on puisse dire, c’est que l’année 2017 se sera achevée en apothéose lors de cette croisière plongée au Myanmar avec The Smiling Seahorse, puisque nous la terminons sur une journée entière passée au milieu des mantas de Black Rock (lire l’article Les mantas du mythique Black Rock), puis, la veille, une journée dédiée à la macro du côté de Shark Cave (lire Les arlequins de Shark Cave). Espérons que 2018 sera du même tonneau !

C’est pourtant l’esprit encore un peu embrumé par les vapeurs de champagne qui ont accompagné le succulent barbecue de nouvel an du MV Thai Sea que nous découvrons dans le petit matin Christmas point, un étrange rocher surmonté d’un unique arbre en guise de décoration. Encore un de ces paysages absolument magiques et improbables dont le Myanmar a décidément le secret !

Plongée au Myanmar: Vue de la surface de Christmas point

Plongée au Myanmar: Vue de la surface de Christmas point

La nuit aura été relativement courte puisqu’il n’est que 7h15 du matin lorsque nous nous mettons à l’eau, descendant aussitôt vers une douzaine de mètres de profondeur… Vu la fatigue accumulée, pas question de prendre des risques et nous n’avons pas l’intention de dépasser la zone des 20 mètres.
Cela tombe bien puisqu’il s’agit justement de la profondeur de Christmas point, et nous y découvrons une vaste plaine sableuse jonchée de gros blocs rocheux où d’énormes gorgones oranges, caractéristiques de cette partie Sud de l’archipel Mergui, décorent le paysage de leur délicate dentelle qui vient découper le bleu de la mer d’Andaman comme la fenêtre en moucharabieh d’un quelconque palais d’orient donnant sur un ciel d’azur.

Plongée au Myanmar: Gorgone à Christmas point

Plongée au Myanmar: Gorgone à Christmas point

Nous entamons notre exploration, tournant autour du gros rocher. Comme souvent dans les parages, les poissons-scorpions sont légions, généralement posés sur un coin de corail, et il faut vraiment faire attention où l’on pose la main…

Plongée au Myanmar: Poisson-scorpion à Christmas point

Plongée au Myanmar: Poisson-scorpion à Christmas point

… d’autant que parfois leur camouflage frise la perfection et qu’il faut un œil attentif pour les distinguer du décor! Bref le plus simple, comme d’habitude en plongée, c’est encore de ne rien toucher…

Plongée au Myanmar: Poisson-scorpion à Christmas point

Plongée au Myanmar: Poisson-scorpion à Christmas point

Pour compléter le tableau de famille des scorpaenidae, quelques rascasses volantes (Pterois miles) se promènent dans les alentours, étalant tout grand leurs « ailes » comme pour les sécher au soleil (parfois on en oublierait presque qu’il s’agit d’un poisson et non d’un oiseau !), dont la blancheur diaphane tranche harmonieusement sur le vert des coraux.

Plongée au Myanmar: Rascasse volante à Christmas point

Plongée au Myanmar: Rascasse volante à Christmas point

Notre exploration se poursuit, au gré des variations du plancher sableux et des rochers, nous faisant tantôt remonter à dix mètres, tantôt redescendre à dix-huit, mais jamais au delà, et cette plongée à Christmas point se trouve décidément placée sous le signe des couleurs, avec de nombreux labres échiquiers (Halichoeres hortulanus – merci à Ron Silver pour l’identification) sur lesquels on retrouve quasiment toute la gamme de l’arc en ciel…

Plongée au Myanmar: Girelle à Christmas point

Plongée au Myanmar: Girelle à Christmas point

Et la couleur se révèle décidément omniprésente puisqu’on la retrouve également au niveau de la faune fixée, qu’il s’agisse des coraux alcyonnaires aux improbables formes de choux-fleurs pourpres, ou des éponges encroûtantes et multicolores qui recouvrent la quasi totalité des rochers.

Malgré ce foisonnement de couleurs, même les gorgones ou autres coraux blancs parviennent à se mettre en valeur, choisissant un coin de tombant particulièrement obscur pour y jouer les vedettes en y brillant de mille feux sous l’éclat de mes flashs…

Plongée au Myanmar: Paysage de Christmas point

Plongée au Myanmar: Paysage de Christmas point

Mais les champions incontestables de la couleur restent les poulpes, et ils sont nombreux ici à Christmas Point puisque j’en croiserai par moins de trois lors de cette plongée, et de bonne taille. Timides, ils ont tendance à se plaquer au rocher pour tenter de s’y fondre, adaptant aussitôt leur couleur au décor qui les entoure, ce qui semble laisser parfaitement indifférents les poissons-chirurgiens qui passent au même moment au dessus de cette faille.

A propos de poulpes, tout le monde ne le sait pas, mais poulpe et pieuvre sont des synonymes désignant le même animal. Si le terme « poulpe » est employé depuis l’antiquité (il vient du grec « polypous » = plusieurs pieds), le mot pieuvre est quant-à lui bien plus récent puisqu’il a été popularisé seulement au XIXe siècle grâce au succès du roman de Victor Hugo, Les travailleurs de la mer, écrit lors de son exil forcé à Hauteville House sur l’île de Guernesey, lui même l’ayant emprunté aux pêcheurs locaux…

Plongée au Myanmar: Poulpe dans le paysage de Christmas point

Plongée au Myanmar: Poulpe dans le paysage de Christmas point

Belle plongée donc que Christmas point, qui sans faire partie des meilleures plongées au Myanmar,  se révèle finalement un site très agréable et riche en couleurs, exactement ce qu’il nous fallait en ce lendemain de réveillon pour commencer la nouvelle année tout en douceur.
Plongée facile, sans courant et avec peu de profondeur, elle conviendra aux plongeurs de tous les niveaux, même débutants.

Et pour conclure cet article, le mot de la fin sera pour Elena qui a voulu souhaiter à tout le monde une bonne et heureuse année 2018 depuis cette plage déserte située pas très loin de Christmas point

Plongée au Myanmar: Elena souhaitant une bonne année 2018 depuis une plage déserte près de Christmas point

Plongée au Myanmar: Elena souhaitant une bonne année 2018 depuis une plage déserte près de Christmas point

 

Articles dans cette catégorie

Gilles Auroux
Plongeur insatiable, infatigable voyageur, et photographe passionné, j'ai entrepris ce blog pour partager mes plongées, mais aussi témoigner sur la beauté et la fragilité du monde qui se trouve sous la surface de nos océans.

Ma plus belle plongée ? J'espère la prochaine...

Vous aussi vous avez plongé ici ? Vous avez aimé ce site (ou pas) ? N'hésitez pas à laisser un commentaire...

Votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  Subscribe  
Me notifier des
Partagez14
Tweetez
Enregistrer
14 Partages