Votre mot de passe vous sera envoyé.

Première plongée de nuit de cette croisière au Myanmar (voir le détail ICI), Spanish garden tire son nom des nombreuses danseuses espagnoles que l’on y croise régulièrement… Mais pas ce soir…

Après une journée passée à écumer tous les swim-through des alentours, sur Dragon island d’abord, puis à Tower rock ensuite, nous attendons que le soleil disparaisse derrière l’horizon pour terminer en beauté cette première journée au cœur du magnifique et sauvage archipel Mergui.

Nous finissons par nous mettre à l’eau dans une petite baie abritée, non loin du site de notre dernière plongée, et gagnons le fond quasiment sous le bateau, vers 15 mètres de profondeur. Le sol est de nature sableuse, jonché de gros blocs rocheux sur lesquels les coraux déploient leurs polypes pour leur chasse nocturne, tentant de capter le micro-plancton que le ressac et le courant bringuebalent dans tous les sens.

Plongée au Myanmar: Corail jaune à Spanish garden

Plongée au Myanmar: Corail jaune à Spanish garden

Le ressac, que nous avons côtoyé tout au long de la journée, reste assez important lors de cette plongée de nuit, et  j’ai un peu l’impression de me trouver dans une machine à laver, tantôt porté vers l’avant pour aussitôt être violemment ramené vers l’arrière. Puisque les danseuses espagnoles sont de gros nudibranches d’une vingtaine de centimètres, j’avais fait le pari de prendre mon 16-35 au lieu de mon objectif macro, et je ne le regrette décidément pas, ce ressac rendant toute mise au point de proximité quasi impossible…

Si les danseuses espagnoles brillent par leur absence, ce n’est par contre pas le cas des bernard-l’ermite, et j’en croise ici de nombreux individus, affublés de coquilles de formes et de tailles les plus diverses.

Plongée au Myanmar: Bernard l'ermite à Spanish garden

Plongée au Myanmar: Bernard l’ermite à Spanish garden

Ces petits crustacés ont en effet pour particularité de ne pas posséder de carapace, et, afin de protéger leur corps vulnérable des prédateurs, ils doivent par conséquent en « emprunter » une, se servant pour cela de coquilles abandonnées, ce qui explique la diversité des formes sous lesquelles on peut les rencontrer. On assiste même parfois à de véritables rassemblements lors desquels ces pagures (leur nom officiel) s’échangent leurs coquilles, passant dans un refuge plus grand au fur et à mesure de leur croissance.

Plongée au Myanmar: Poisson-perroquet à Spanish garden

Plongée au Myanmar: Poisson-perroquet à Spanish garden

A cette heure avancée les poissons-perroquets sont déjà tous assoupis, trouvant refuge entre les branches des coraux durs, ou plus simplement sous de gros rochers, et cet état léthargique se révèle finalement plutôt pratique pour leur tirer le portrait, eux qui dans le courant de la journée se montrent plutôt timides et fuyants…
Comme toujours on en croise de toutes les couleurs, mais toujours avec ces dents d’une blancheur éclatante qui dessinent comme un grand sourire sous leur gros nez bossu…

Plongée au Myanmar: Poisson-perroquet à Spanish garden

Nous continuons notre exploration de la petite baie de Spanish garden, évoluant entre 14 et 20 mètres de profondeur, croisant dans la nuit noire de nombreux autres poissons qui surgissent un court instant des ténèbres pour y retourner aussitôt, comme ce gros poisson-flûte (Fistularia commersonii) qui vient presque se coller à mon dôme, comme si la lune y avait fait briller son reflet et que pris d’un soudain élan narcissique, il avait soudain voulu venir s’y mirer…

Plongée au Myanmar: Poisson-flute (Fistularia commersonii) à Spanish garden

Plongée au Myanmar: Poisson-flute (Fistularia commersonii) à Spanish garden

Quant-à ce zancle cornu (Zanclus cornutus), il semble s’être pris d’une soudaine affection pour moi et ne me quitte pas d’une semelle pendant les cinq bonnes minutes où je traîne dans les parages, passant et repassant devant mon objectif comme  un mannequin pendant un défilé. J’en profite pour l’observer sous toutes les coutures, depuis son museau étroit terminé par une petite bouche fine garnie de nombreuses petites dents, jusqu’à l’extrémité de sa caudale dont la taille semble totalement disproportionnée au regard de son immense dorsale qui lui donne cet aspect si étiré en hauteur…

Plongée au Myanmar: Poisson-cocher à Spanish garden

Plongée au Myanmar: Poisson-cocher à Spanish garden

Et puis bien sûr les murènes sont omniprésentes dans la nuit de Spanish garden, grosses murènes de java ou bien murènes frangées (Gymnothorax fimbriatus) à la longue tête jaune posée sur un corps blanc crème, généralement dissimulé dans une anfractuosité du rocher.

Plongée au Myanmar: Murène frangée à Spanish garden

Plongée au Myanmar: Murène frangée à Spanish garden

Au final, en l’absence des danseuses espagnoles qui n’ont pas daigné se montrer, Spanish garden constitue une plongée sans intérêt particulier, mais toutefois parfaitement correcte en tant que première plongée nocturne de cette croisière au Myanmar, permettant de se réadapter parfaitement à cet exercice, et ainsi de préparer les  magnifiques plongées de nuit suivantes au cœur de l’archipel Mergui.
Même avec le ressac, Spanish garden reste une plongée facile, relativement peu profonde, et par conséquent accessible aux plongeurs de tout niveau. Et puis le site reste un endroit de prédilection pour apercevoir les danseuses espagnoles, ces étranges nudibranches nocturnes que l’on voit parfois onduler gracieusement entre deux eaux, et que l’on ne croise pas si souvent…

Articles dans cette catégorie

Gilles Auroux
Plongeur insatiable, infatigable voyageur, et photographe passionné, j'ai entrepris ce blog pour partager mes plongées, mais aussi témoigner sur la beauté et la fragilité du monde qui se trouve sous la surface de nos océans.

Ma plus belle plongée ? J'espère la prochaine...

Vous aussi vous avez plongé ici ? Vous avez aimé ce site (ou pas) ? N'hésitez pas à laisser un commentaire...

Votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  Subscribe  
Me notifier des
Partagez
Tweetez
Enregistrer