Votre mot de passe vous sera envoyé.

A deux heures et demie de navigation à l’Est de Phuket, au cœur de l’archipel de Koh Phi Phi, la petite île karstique de Koh Bida Nai se dresse à quelques mètres seulement de sa sœur quasi jumelle Koh Bida Nok (lire l’article ici). Certes un peu moins variée que cette dernière au niveau de sa topographie, Koh Bida Nai présente toutefois de beaux paysages et une faune des plus intéressante…

Plus petite que Koh Bida Nok, Koh Bida Nai s’en distingue également par sa forme, plus compacte, presque en forme de losange, mais aussi plus basse sur l’eau, à l’exception d’un énorme piton qui se dresse sur son versant Nord-Ouest.

Les plongées s’y déroulent généralement en partant depuis le Nord, pour longer ensuite le versant Est, et tourner autour de l’îlot dans le sens des aiguilles d’une montre. En allant vite il est possible d’en faire le tour complet en une plongée, mais sur un rythme soutenu qui ne permettra pas de s’attarder sur les nombreuses anfractuosités du site et la faune qu’elles abritent.

Plongée en Thaïlande : plan de plongée de Koh Bida Nai (archipel de Koh phi phi)

Plongée en Thaïlande : plan de plongée de Koh Bida Nai (archipel de Koh phi phi)

Le Sud et l’Ouest de Koh Bida Nai se présentent sous la forme d’une pente récifale plongeant doucement depuis 5-7 mètres pour gagner une vingtaine de mètres de profondeur, offrant de beaux paysages de coraux durs où se mêlent acropora et cornes de cerfs. On y trouve également (au Sud-Ouest) de gros blocs rocheux qui forment quelques tunnels (swim-through) intéressants à parcourir. Toujours dans cette zone, on peut également nager jusqu’à un pinacle situé au Sud-Est, dont le sommet se trouve à 15-16 mètres de profondeur, et le pied aux alentours de 25-30 mètres.

Le Nord de Koh Bida Nai se présente quant-à lui sous la forme d’un mur vertigineux plongeant jusqu’à 30 mètres de profondeur, et où l’on trouve également une profusion de coraux mous du plus bel effet, mais également de nombreuses éponges barriques qui se découpent dans le paysage, abritant de nombreux poissons qui y trouvent refuge.

Plongée à Phuket (Thaïlande): Poisson-écureuil dans une éponge barrique à Koh Bida Nai

Plongée à Phuket (Thaïlande): Poisson-écureuil dans une éponge barrique à Koh Bida Nai

Au niveau de la faune, on trouve à Koh Bida Nai une abondance de poissons-lézards (Sinolus sp.), posés à même le substrat dans l’attente du passage d’une proie quelconque, prêts à dégainer l’impressionnante rangée de dents qui tapisse leur large mâchoire triangulaire.

Plongée à Phuket (Thaïlande): Poisson-Lézard à Koh Bida Nai

Plongée à Phuket (Thaïlande): Poisson-Lézard à Koh Bida Nai

Plongée à Phuket (Thaïlande): Poisson-Lézard à Maya Corner (Koh Phi Phi Leh)

Plongée à Phuket (Thaïlande): Poisson-Lézard à Maya Corner (Koh Phi Phi Leh)

Moins impressionnants, les poissons-clowns abondent également à Koh Bida Nai, hébergés par les nombreuses anémones qui poussent ici. On peut en croiser différentes espèces, parmi lesquelles le poisson-clown de Clark (Amphiprion clarkii), le poisson-clown à trois bandes (Amphiprion ocellaris), celui qui joue dans le “Némo” de Disney, ou encore le poisson-clown mouflette (Amphiprion akallopisos) à la crête d’un blanc immaculé qui tranche sur leur robe orange pale…

Plongée à Phuket (Thaïlande): Poisson clown mouffette (Amphiprion akallopisos)à Koh Bida Nai

Plongée à Phuket (Thaïlande): Poisson clown mouffette (Amphiprion akallopisos)à Koh Bida Nai

Plus près du fond, les buissons de corail orange abritent quant-à eux les délicats poissons-demoiselles, pourtant si farouches et territoriaux lorsqu’il s’agit de défendre leur nid. Il n’est pas rare de les voir foncer sur des plongeurs, voire les attaquer en leur mordillant la tête lorsque ceux-ci s’approchent de trop…

Plongée à Phuket (Thaïlande): Poisson-demoiselle à Koh Bida Nai

Plongée à Phuket (Thaïlande): Poisson-demoiselle à Koh Bida Nai

C’est également près du fond que l’on croise la très colorée vieille rayée (Cheilinus fasciatus), si reconnaissable à sa tête rouge/orange parcourue de fine ridules plus claires et qui tranche sur le reste de son corps, plutôt habillé façon pyjama de forçat avec ses grosses rayures noires et blanches…

Plongée à Phuket (Thaïlande): Vieille rayée (Cheilinus fasciatus) à Koh Bida Nai

Plongée à Phuket (Thaïlande): Vieille rayée (Cheilinus fasciatus) à Koh Bida Nai

Côté couleur, le mérou minium (Cephalopholis miniata) que l’on croise régulièrement à Koh Bida Nai n’a pas grand chose à lui envier avec sa magnifique robe rouge à pois bleu ciel…

Plongée à Phuket (Thaïlande): Mérou minium (Cephalopholis miniata) à Koh Bida Nai

Plongée à Phuket (Thaïlande): Mérou minium (Cephalopholis miniata) à Koh Bida Nai

Sur la plaine sableuse qui entoure Koh Bida Nai, on trouve assez régulièrement des seiches, solitaires ou en petits groupes, flottant à quelques dizaines de centimètres du sol ou carrément posées à même le substrat en tentant de se fondre dans le décor au moyen de leurs étonnantes capacités mimétiques qui leur permettent de changer presque instantanément de couleur…

Plongée à Phuket (Thaïlande): Seiche à Koh Bida Nai

Plongée à Phuket (Thaïlande): Seiche à Koh Bida Nai

C’est également sur le sable que l’on a le plus de chance de trouver le rouget-barbet (Mullus surmulus), assez commun ici, avec ses deux étranges barbillons au niveau du menton (repliés sur la photo ci-dessous) qui lui permettent de farfouiller le sable pour y débusquer les vers ou les petits mollusques dont ils se nourrissent.

Plongée à Phuket (Thaïlande): Rouget-barbet à Koh Bida Nai

Plongée à Phuket (Thaïlande): Rouget-barbet à Koh Bida Nai

Quant-aux poissons scorpions, ils sont bien évidemment présents. Attention où vous posez les mains puisqu’ils sont généralement quasi invisibles. C’est peut-être une fausse impression, mais je les trouve ici à Koh Bida Nai particulièrement bien intégrés dans le décor et donc très difficiles à repérer. Le mieux comme d’habitude en plongée sous-marins reste bien sur de ne rien toucher autrement qu’avec les yeux….

Plongée à Phuket (Thaïlande): Poisson-scorpion à Koh Bida Nai

Et puis que les fans de nudibranches se rassurent, on en trouve aussi pas mal à Koh Bida Nai. Il s’agit le plus souvent de Phyllidia de différentes espèces, très communes ici autour de Phuket, mais aussi parfois quelques spécimen un peu moins courants comme ce joli Goniobranchus geminus

Plongée à Phuket (Thaïlande): Nudibranche (Goniobranchus geminus) à Koh Bida Nai

Plongée à Phuket (Thaïlande): Nudibranche (Goniobranchus geminus) à Koh Bida Nai

Enfin les plongeurs les plus chanceux pourront trouver quelques requins ici à Koh Bida Nai: des requins-zèbres (plutôt sur la plaine du versant Est), mais aussi des requins pointe-noire (lorsqu’ils ne traînent pas du côté de Koh Bida-Nok, on les trouve souvent entre les îlots, au Sud de Koh Bida Nai) et puis selon la saison (entre Mai et Juillet) on peut également croiser à de rares occasions quelques requins-baleines…

Même si elle est un peu en-dessous de sa jumelle Koh Bida Nok par la diversité des paysages qu’elle propose, Koh Bida Nai constitue une très belle plongée et fait partie des “must see” sur l’archipel de Koh Phi Phi.

Pas de difficulté particulière ici, sauf parfois un peu de courant, mais qui reste raisonnable, rendant cette plongée accessible à tous les niveaux. Par contre attention au respect de leurs prérogatives pour les plus novices, puisque certaines parties du site peuvent atteindre la trentaine de mètres et sont par conséquent interdites aux plongeurs Open Water ou N1…

Comme la plupart des plongées depuis Phuket (voir l’article complet Plongée autour de Phuket” pour plus de détail), les plongées à Koh Phi Phi s’organisent sous forme de sorties à la journée, comprenant généralement 2 plongées sur Koh Phi Phi même (attention parc national avec droit d’entrée de 600 bahts en 2018), le plus souvent Koh Bida Nok en première plongée, suivie de Maya Corner ou Koh Bida Nai, ainsi qu’une plongée supplémentaire sur le trajet, à l’aller ou au retour, le plus souvent Shark point ou Anemone Reef, et lorsque la météo n’est pas assez bonne, Koh Doc Mai. Mais on peut également venir plonger ici directement depuis Koh Phi Phi, voire depuis Koh Lanta…

Plongée à Phuket (Thaïlande): Comatule à Koh Bida Nai

Plongée à Phuket (Thaïlande): Comatule à Koh Bida Nai

Articles dans cette catégorie

Gilles Auroux
Plongeur insatiable, infatigable voyageur, et photographe passionné, j'ai entrepris ce blog pour partager mes plongées, mais aussi témoigner sur la beauté et la fragilité du monde qui se trouve sous la surface de nos océans.

Ma plus belle plongée ? J'espère la prochaine...

Vous aussi vous avez plongé ici ? Vous avez aimé ce site (ou pas) ? N'hésitez pas à laisser un commentaire...

Votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
Notifier de
0 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer